Des motos, des décapotables et des personnalités pour les petits trésors

Dans l'ordre habituel, Roger Dubois, président de Canimex,... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré)

Agrandir

Dans l'ordre habituel, Roger Dubois, président de Canimex, sa conjointe, Huguette Dubois, Guy Lafleur, président d'honneur de la Randonnée du Harfang, Claude Desgagnés, directeur du poste de la SQ, MRC Drummond et Patrick Duclos, président de la Randonnée.

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Plus de 200 personnes ont sorti leurs motocyclettes et voitures de luxe, lundi, afin de prendre part à la 13e Randonnée du Harfang, une promenade en Montérégie et au Centre-du-Québec ayant pour objectif d'amasser des fonds pour la Fondation les petits trésors, dont la mission est devenir en aide aux enfants aux prises avec des problèmes de santé mentale.

Fondé par des policiers du Service des crimes contre la personne de la SQ, cet événement regroupe chaque année une poignée de personnalités connues, ainsi que des dizaines d'agents de la paix actifs et retraités. Du nombre, la légende du hockey, Guy Lafleur, s'assure de ne pas rater le rendez-vous. Il répond présent depuis 2003.

« Je suis là depuis le début. Je me souviens que la première année nous étions 17. Le responsable, Michel Larouche, s'était écarté. Il était tellement nerveux qu'il avait même mis du diesel dans sa moto », rigole le prolifique numéro 10.

Bien qu'il ne soit pas encore possible d'obtenir un bilan précis des sommes recueillies cette année, la traditionnelle escale à Drummondville, dans les installations de Canimex, a permis d'amasser 10 000 $. Le propriétaire de l'entreprise, Roger Dubois, un bon ami de Lafleur, ne rate pas non plus une occasion de participer à la cause.

Au fil des ans, la Randonnée du Harfang est venue en aide au CAVAC, à MIRA, à l'AFPAD et à la Fondation les petits trésors. Avant cette année, ils avaient remis une aide totale de 135 000 $. Cette année, l'argent servira au bien-être des enfants soignés à l'Hôpital Rivière des Prairies de Montréal.

« Il y a de plus en plus de jeunes de 5 à 17 ans qui éprouvent des problèmes psychologiques. L'Hôpital Rivière des Prairies et l'un des plus importants centres de ce type en Amérique du Nord. Il reçoit 5000 patients annuellement et il ne fournit pas. Les dirigeants parlent d'agrandir pour mieux répondre aux besoins », précise le hockeyeur retraité.

Parti de Saint-Hyacinthe, le cortège de motocyclettes a fait escale à Drummondville pour le dîner, puis a visité Waterloo avant de s'arrêter à Saint-Jean-d'Iberville pour le souper.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer