22 actions pour dynamiser le centre-ville de Drummondville

Le maire de Drummondville, Alexandre Cusson, est entouré... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Le maire de Drummondville, Alexandre Cusson, est entouré du conseiller Roberto Léveillé et de Julie Arel de la Commission consultative sur le développement du centre-ville.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) La Ville de Drummondville a annoncé la réalisation d'un plan comportant 22 actions qu'elle mettra en oeuvre au cours des cinq prochaines années afin de dynamiser son centre-ville.

Le plus grand morceau de ce plan est, sans contredit, l'acquisition de l'ancienne usine de Flocage Fortissimo, une propriété de 74 000 mètres carrés (800 000 pieds carrés), évaluée à un peu moins de 2 millions $. On veut en faire un développement mixte comprenant des unités d'habitation denses, ainsi que des commerces.

«On souhaite acquérir la propriété à des fins de revitalisation urbaines. Nous ne ferons pas ça seuls, nous voulons nous associer à des propriétaires privés, explique le maire de Drummondville, Alexandre Cusson. Il s'agira d'une occasion unique de construire des bâtiments résidentiels et commerciaux dans un secteur incroyable à proximité des services et de la rivière. Nous voulons en faire l'acquisition dès 2015.»

Drummondville n'a pas arrêté son choix sur le projet qui sera privilégié, précisant que plusieurs étaient actuellement sur la planche à dessin. On pourrait procéder à l'aménagement de nouvelles rues, ou créer un domaine ou les gens pourraient circuler à pied.

Le réveillon, une tradition

Plusieurs des activités qui ont eu et auront lieu dans le cadre du 200e anniversaire de Drummondville seront appelées à revenir au cours des prochaines années afin d'animer le centre-ville. De cet héritage, on conservera notamment le rassemblement du 31 décembre afin que les gens puissent souligner le nouvel An en beauté.

On envisage de prolonger de quelques jours les festivités afin que le centre-ville devienne un point de ralliement au cours des derniers jours de l'année.

Parlant de point de ralliement, maintenant que la réfection du parc Woodyatt est terminée, on désire maintenant en assurer l'animation. La Ville entend bonifier de 14% le budget d'Animation Hériot afin de contribuer à la création de nouvelles activités.

Une association de marchands

Concernant le tissu commercial, la Ville n'a évidemment pas l'intention d'investir dans la venue ou le développement de nouveaux restaurants ou magasins, mais s'est dite prête à intervenir afin de leur rendre la vie plus facile. À ce sujet, elle entend agir en tant que leader dans la création d'une association de marchands du centre-ville. Ce regroupement sera en mesure de porter les opinions et projets des commerçants.

D'autres actions

Parmi les autres actions que compte poser le conseil au cours des cinq prochaines années, il y a la définition du territoire du centre-ville, la bonification de la présence policière dans le secteur, le rehaussement du garde-corps de la piste cyclable du pont de la Traverse, le développement d'une signalisation et d'une identification unique au centre-ville, ainsi que l'amélioration de l'éclairage et de la sécurité des passages piétonniers.

On entend également développer une plateforme de promotion web afin d'inciter les touristes, notamment les touristes fréquentant le Centrexpo, à fréquenter le centre-ville.

«S'ils ne savent pas ce qui se passe dans le centre-ville, ils opteront pour la facilitée et demeureront à l'hôtel et dans les restaurants avoisinants. Nous voulons toutefois qu'ils tombent amoureux de notre centre-ville et qu'ils désirent y revenir avec leur famille», conclut-il.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer