Palmarès des urgences: les hôpitaux gardent leurs rangs

Le bilan de santé des urgences des centres hospitaliers sur le territoire... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Gabriele Roy
La Tribune

(SHERBROOKE) Le bilan de santé des urgences des centres hospitaliers sur le territoire couvert par La Tribune reste plutôt stable encore cette année.

Le palmarès annuel des urgences des hôpitaux du Québec, qui est publié aujourd'hui, est le bilan des urgences compilé par le ministère de la Santé. Les meilleurs obtiennent un A et les pires, un D -.

Pour les hôpitaux universitaires, c'est le CHU de Québec-Hôtel-Dieu qui a obtenu la meilleure note, soit un B+. Tandis que le CHUS-Fleurimont est resté stable avec une note de B -, le CHUS-Hôtel-Dieu a eu une légère perte d'efficacité en passant de C+ à C.

Parmi les hôpitaux territoriaux de plus de 10 000 civières, l'Hôtel-Dieu D'Arthabaska (Victoriaville) est resté stable avec une note presque parfaite, soit un A-. Par contre, l'Hôpital Sainte-Croix (Drummondville) a vu sa cote baisser, passant de A- à B+.

Pour les hôpitaux territoriaux de moins de 10 000 civières, l'hôpital de Thetford Mines (A -), le Centre hospitalier Memphrémagog (B+) et l'hôpital d'Asbestos (B+) ont obtenu la même note que pour l'année 2013 à 2014. Par contre, le Centre de santé et de services sociaux du Granit s'est amélioré, passant de B+ à A -.

Comme l'indique le palmarès annuel des hôpitaux du Québec La Presse, la note finale tient compte de quatre critères : la durée moyenne du séjour; le pourcentage de séjours de 48 heures ou plus; le pourcentage de personnes âgées de 75 ans ou plus qui se présentent et le pourcentage de cas sur civière qui requièrent une hospitalisation.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer