Autre excédent important pour la Ville de Magog

La Ville de Magog a encore une fois enregistré un excédent important au terme... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) La Ville de Magog a encore une fois enregistré un excédent important au terme de sa dernière année financière, en bonne partie parce que le secteur de la construction et le marché immobilier ont été plus vigoureux qu'anticipé.

L'excédent enregistré par la Ville de Magog, au terme de l'année 2014, s'élève à 3 736 987 $. D'autant plus surprenant comme résultat que la municipalité a dépensé 1,5 M $ de plus que prévu l'an dernier.

Le surplus de l'année 2014 de la Ville servira à diminuer la dette, financer des projets d'infrastructures municipaux ainsi qu'à revitaliser le centre-ville de Magog. Une partie du surplus sera par ailleurs conservée pour faire face à d'éventuels imprévus.

La dette à la charge de tous les contribuables de la municipalité totalisait 42 662 235 $ à la fin de 2014. Or, une année plus tôt, cette portion de la dette globale de la Ville dépassait les 44 M $. Le cap des 45 M $ avait même été franchi en 2012.

«En bonne santé»

Dans son plus récent rapport financier, la Ville indique également que le total de ses excédents financiers accumulés a légèrement diminué en 2014, passant de 23,7 M $ à 22,2 M $. Son fonds de roulement compte pour environ le quart de cette somme.

Présidente de la Commission des finances à la Ville de Magog, la conseillère municipale Nathalie Bélanger estime que la Ville affiche actuellement «une très bonne santé financière».

«Notre dette pour l'ensemble des citoyens devrait bientôt être inférieure à 40 M $. En plus, on a reçu deux M $ juste en taxes de bienvenue en 2014. Ça va bien pour nous car on est en plein développement», dit-elle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer