Wickham ajoute 1,7 km à sa Route verte

Louis Carpentier de Vélo Québec, André Béliveau de... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Louis Carpentier de Vélo Québec, André Béliveau de Réseaux plein air Drummond et les maires de Wickham et Drummondville, Carole Côté et Alexandre Cusson, se sont réunis pour l'inauguration d'un nouveau tronçon de 1,7 km de la Route verte.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Yanick Poisson
La Tribune

(WICKHAM) Près de 19 ans après l'échec du plan initial, la Municipalité de Wickham est finalement parvenue à obtenir les droits de passage pour l'aménagement d'un tronçon de piste cyclable de 1,7 km qui facilitera grandement la vie des cyclistes et des patineurs.

C'est avec un large sourire qu'élus et membres du Réseau plein air de Drummond ont inauguré cette portion de sentier qui rend plus linéaire le trajet entre Drummondville et Wickham. L'investissement de 190 448 $ a notamment été rendu possible grâce à une contribution financière de 95 224 $ du ministère des Transports.

«Cet aménagement nous a permis de corriger bon nombre d'anomalies et d'assurer la sécurité des cyclistes. On se faisait dire que ce n'était pas très sécuritaire aux abords de la rue Skiroule, mais faute de moyens, nous ne pouvions pas corriger ça. Ce bout de piste permettra de sauver bien des intersections et d'uniformiser la surface de roulement», raconte la mairesse de Wickham, Carole Côté.

Cette réalisation a été rendue possible grâce à une entente avec Henri-Paul Maillet, le propriétaire terrien concerné par 900 mètres des 1,7 km de parcours. Il y a 19 ans, il avait refusé de vendre, mais s'est ravisé en août 2013.

«On ne savait pas à quoi s'attendre. En fait, on a été surpris qu'il accepte, on ne s'y attendait pas. Il a réfléchi et s'est demandé ce qu'il ferait avec ce terrain inutilisé. Nous l'avons acheté, nous ne voulions pas qu'il change d'idée», ajoute la politicienne en lien avec les événements survenus à Magog au début du mois.

Depuis 1996, la MRC de Drummond a investi une somme de 2,2 millions $ dans la construction, l'entretien et la gestion de la Route verte et des autres voies cyclables qui composent le Circuit des traditions. Le parcours qui traverse la MRC permet notamment de se rendre de Waterloo en Montérégie, à Nicolet, près du fleuve Saint-Laurent.

«Ce projet de piste cyclable, il s'est construit avec beaucoup d'huile de bras. Nous avons eu besoin de la participation du milieu et des entrepreneurs. Nous ne pouvons qu'être fiers du résultat», stipule le président de Réseau plein air Drummond, André Béliveau.

Des coupures dans l'entretien

Paradoxalement, cette annonce survient dans une année où Québec a décidé de sabrer dans les dépenses d'entretien du circuit cyclable québécois. Pour la MRC de Drummond, il s'agira d'un manque à gagner s'établissant à plusieurs dizaines de milliers de dollars. Le préfet, Alexandre Cusson, a averti que les municipalités n'avaient pas l'intention de se substituer au gouvernement provincial.

«Pour prendre la place du gouvernement, nous devons taxer et ça ne fait pas partie des options. On espère que le financement sera rétabli rapidement. Sinon, on devra faire des choix», conclut-il.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer