Le Parti conservateur recrute l'ex-hockeyeur Charles Poulin

Charles Poulin... (Archives La Tribune, René Marquis)

Agrandir

Charles Poulin

Archives La Tribune, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le Parti conservateur a recruté un ancien professionnel de hockey pour le représenter dans la circonscription de Brome-Missisquoi, en prévision de l'élection fédérale d'octobre 2015.

Charles Poulin, qui a été repêché par le Canadien de Montréal en 1990, est désigné comme candidat pour le parti de Stephen Harper.

Ayant consacré plusieurs années de sa vie au hockey, il a eu la chance de jouer et résider en Europe et aux États-Unis.

Après des années d'expérience dans le secteur des ventes au sein d'une multinationale, Charles Poulin se consacre ensuite, à nouveau, au sport du hockey, mais ce coup-ci à titre d'entraîneur et enseignant auprès des jeunes de la région.

« C'est un défi formidable que j'ai devant moi et j'espère profiter de chaque occasion d'ici aux élections pour vanter le bilan et les priorités du gouvernement conservateur. Je crois sincèrement que le Parti conservateur a tous les éléments pour faire des gains significatifs au Québec», mentionne-t-il dans un communiqué de presse diffusé mardi avant-midi.

«Ce que les contribuables veulent, c'est un gouvernement qui livre des résultats! Je suis convaincu que mon esprit d'initiative, ma passion et mon dévouement pour les citoyens sauront faire la différence dans cette élection», a déclaré M. Poulin.

Abus sexuels 

En septembre 2014, l'ex-hockeyeur avait dénoncé l'agresseur sexuel qui l'a abusé dans son enfance et avoué des périodes sombre de sa vie. Joueur de hockey adulé durant sa jeunesse, repêché en troisième ronde par le Canadien de Montréal en 1990, l'étoile de Charles Poulin s'était ternie avec les années.

Victime d'abus sexuels «plus d'une centaine de fois» alors qu'il était âgé de 4 à 14 ans, le passé du Magogois l'a rattrapé à la mi-trentaine, des suites d'un choc post-traumatique qui l'a fait sombrer dans la dépendance à l'alcool et aux drogues.

Depuis, Charles Poulin a entrepris de rebâtir sa vie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer