Un tour cycliste qui change des vies

Jimmy Charrette-Dabaté et Maryka Lacasse-Boucher apprécient énormément le... (La Tribune, Jean-François Gagnon)

Agrandir

Jimmy Charrette-Dabaté et Maryka Lacasse-Boucher apprécient énormément le Grand tour des petites écoles. On aperçoit les deux élèves en compagnie de Mario Touchette, conseiller en orientation à l'école de la Ruche.

La Tribune, Jean-François Gagnon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) Ayant pour objectif de favoriser la persévérance scolaire, le Grand tour des petites écoles possède un pouvoir insoupçonné: celui de changer des vies. Et pour le mieux!

Jimmy Charrette-Dabaté l'avoue sans difficulté, il préférait «traîner dans les rues qu'aller à l'école» il y a quelques années à peine. Puis il a décidé de s'entraîner pour prendre part au Grand tour des petites écoles et son intérêt pour la chose scolaire a soudainement augmenté.

«J'avais beaucoup d'absences à l'école avant de m'inscrire au Grand tour, confesse Jimmy, qui est âgé de 16 ans. Mais là je suis motivé. C'est un projet super et merveilleux! J'ai maintenant le goût de finir mon cinquième secondaire et de faire un diplôme d'études professionnelles.»

Même son de cloche de la part de Christopher Séguin-Robidoux. «J'ai raccroché à cause de ça. Je trouvais que je n'avançais à rien en allant en classe. Mais là c'est différent. Mes résultats scolaires se sont améliorés. Une des choses que j'aime beaucoup, c'est l'esprit d'équipe qu'il y a dans le groupe du Grand tour», explique ce jeune de 18 ans.

Anxieuse de nature, Maryka Lacasse-Boucher affirme pour sa part vivre une expérience plus stimulante que prévu. «Ça me détend et ça me donne de la motivation. Je veux le refaire», lance l'adolescente de 14 ans.

Organisé par l'école de la Ruche à Magog, le Grand tour des petites écoles consiste en une randonnée cycliste de deux jours. L'itinéraire suivi amène les participants - pour la plupart des élèves en difficulté - dans la cour de plusieurs écoles primaires de la région magogoise. Les élèves qui participent à cette randonnée se préparent pendant des mois avant de la vivre.

La quatrième édition du Grand tour des petites écoles s'est déroulée jeudi et vendredi. Pour une première année, les participants ont pu rouler sur des vélos de qualité achetés grâce à une subvention en provenance du Centre de santé et des services sociaux de Memphrémagog.

«Ça a très bien été sur la route avec les jeunes, assure Mario Touchette, un des responsables de l'activité. Les nouveaux vélos nous ont permis d'avancer plus vite. Ils ont été appréciés.»

Le Grand défi

Notons que deux participants seront sélectionnés parmi le groupe d'élèves de l'établissement magogois. Ils se verront offrir l'opportunité de participer en juin au Grand défi Pierre Lavoie, un événement cycliste d'envergure.

D'ailleurs, puisqu'il est question de cet événement provincial, il est possible de mentionner que Pierre Lavoie lui-même offrira une conférence à l'école de la Ruche mercredi à 18 h 30.

Enfin, la Ruche convie les élèves des écoles primaires de la MRC de Memphrémagog à la Familiale à vélo, un autre événement cycliste qui se tiendra le 23 mai. Les parents des enfants sont également bienvenus. Le départ aura lieu à la Ruche.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer