Alliance Magnésium s'installe à Asbestos

Laury Gauthier, directrice recherche et développement, Pierre Saint-Aubin,... (La Tribune, Yvan Provencher)

Agrandir

Laury Gauthier, directrice recherche et développement, Pierre Saint-Aubin, vice-président exécutif, Joël Fournier, président d'Alliance Magnésium, et Guy Adam, vice-président au développement durable, étaient présents vendredi à Asbestos pour confirmer une nouvelle étape de leur projet : l'usine pilote sera installée sous peu à Asbestos.

La Tribune, Yvan Provencher

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yvan Provencher
La Tribune

(Asbestos) Une bonne nouvelle attendue depuis fort longtemps par les citoyens d'Asbestos et de la région a été confirmée vendredi matin : Alliance Magnésium entreprendra dans les prochaines semaines l'installation de son usine pilote sur le site de l'ancienne usine Magnola. Le projet annoncé en mars 2014 et devant à terme créer de 300 à 350 emplois directs a vu son démarrage reporté à quelques reprises, ce qui a semé l'inquiétude dans la population asbestrienne.

Alliance Magnésium a conclu une entente avec Magnola Metallurgy et Magnola Mining (filiales de Glencore Canada), qui lui permet de bénéficier d'installations industrielles sur le site de l'ancienne usine Magnola et d'accéder aux gigantesques halles de serpentines pour y établir son unité de démonstration. Cette installation marque la première étape du développement des activités commerciales de production de magnésium à partir des résidus miniers de serpentine.

« Nous sommes très heureux de pouvoir profiter de ce site exceptionnel pour amorcer nos opérations de pilotage, lesquelles vont mener dans quelques années à la production commerciale de 50 000 tonnes de magnésium et autres produits minéraux à haute valeur ajoutée », a indiqué le Dr Joël Fournier, président et chef de la direction d'Alliance Magnésium lors de la présentation des installations à Asbestos et Danville.

« Alliance s'engage à livrer à la région une activité industrielle florissante, créatrice d'emplois, en tout respect de l'environnement et de sa communauté. Nous sommes maintenant présents sur le site pour y rester, et ce, pour très longtemps », a ajouté le Dr Fournier. Les installations des équipements requis et leur mise à niveau débuteront sous peu, pour une période approximative de six mois. Les premiers petits lingots devraient être coulés d'ici le début 2016. Les activités de démonstration devraient se tenir par la suite sur un horizon de 14 mois pour être suivies par une première phase de production commerciale en 2017.

Interrogé sur le montage financier de l'entreprise, lequel a engendré des délais importants dans la mise en oeuvre de l'usine pilote, Joël Fournier a indiqué que des démarches étaient encore en cours, que certains éléments demeuraient à attacher, mais que le dossier bougeait beaucoup et qu'un aboutissement positif était prochain. « Nous avons toujours l'appui de la Table de diversification économique d'Asbestos. Nous sommes toujours en discussion avec le gouvernement du Québec via Investissement Québec, des réajustements se sont avérés nécessaires. »

Le président d'Alliance Magnésium confirme que le marché du magnésium demeure très prometteur et que l'entreprise est également en discussions très avancées pour la signature d'ententes fermes d'achat de la production à venir avec des entreprises majeures, des consortiums de l'industrie de l'aluminium ou utilisant du magnésium dans leur production. « Notre objectif est toujours le même, soit d'être en production à pleine capacité de 50 000 tonnes de magnésium annuellement dès le début de 2018 », conclut-il.

«Un avenir prospère»

L'annonce fait en sorte de redonner vie à l'ancien site de l'usine Magnola et de favoriser l'exploitation éventuelle des réserves importantes de magnésium présentes sur le territoire d'Asbestos. Pour le maire Hugues Grimard, « nous sommes loin de la production intensive de magnésium, mais un projet de cette envergure est toujours de longue haleine. Nous sommes optimistes, mais également patients. Nous accueillons cette annonce de façon très positive et allons continuer de travailler avec le promoteur. »

La Ville d'Asbestos est heureuse de voir que la mise en place de l'unité de démonstration d'Alliance Magnésium se concrétise et que l'exploitation du magnésium redémarre à Asbestos.

« C'est une excellente nouvelle pour notre ville qui vise à devenir la capitale québécoise du magnésium avec le gigantesque gisement qu'il y a dans notre cour. Nous sommes promis à un avenir prospère dans ce domaine », a affirmé le maire Hugues Grimard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer