Moment historique à North Hatley: l'avis d'ébullition en vigueur depuis 12 ans sera levé

Habitant la résidence Connaught Home, Joan Thomson est... (La Tribune, Jean-François Gagnon)

Agrandir

Habitant la résidence Connaught Home, Joan Thomson est heureuse de savoir que l'usine d'eau potable de North Hatley sera bientôt pleinement opérationnelle. On aperçoit la centenaire en compagnie de deux membres du personnel de la résidence, Tina Kent et Sandra Klinck.

La Tribune, Jean-François Gagnon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(NORTH HATLEY) Les résidants de North Hatley vivront bientôt un moment historique. À moins d'un imprévu, l'avis d'ébullition d'eau qui est en vigueur depuis plus de 12 ans dans la municipalité sera effectivement levé au cours des prochaines semaines.

La mise en service de la nouvelle usine de production d'eau potable de North Hatley, construite au coût de 11 millions $, a été reportée à quelques reprises ces derniers mois. Mais tout indique que la levée de l'avis d'ébullition sera annoncée à très court terme.

« Ce sera en effet un moment historique, je pense, lance le maire du village, Michael Page. On va fêter ça à notre manière. On a hâte de passer à autre chose. »

À North Hatley, les résidants parleraient peu de la situation qui prévaut. Certains ont pris l'habitude de boire de l'eau embouteillée tandis que d'autres font carrément fi de l'avis d'ébullition depuis le début.

Devenu directeur général de la municipalité de North Hatley il y a quelques mois seulement, Daniel Décary ne compte plus le nombre de personnes qui lui ont confessé boire l'eau du robinet malgré la problématique existante.

« De façon générale, les gens ne parlent pas trop de ce dossier, affirme M. Décary. Il faut dire que nous avons continué à faire des tests sur l'eau qui était produite par notre ancien système et que les normes du ministère étaient respectées. »

La question de la mise en service de la nouvelle usine serait toutefois un sujet plus sensible par les temps qui courent, car des résidants ont hâte que le dossier se règle une fois pour toutes. « Des gens ne comprennent pas pourquoi les dernières étapes sont si longues », admet Michael Page.

Le maire ignore à quelle date précisément l'usine sera pleinement opérationnelle. Il espère cependant la levée de l'avis d'ébullition avant le milieu du mois de juin prochain.

« On fait peu à peu la calibration du nouveau système, note Daniel Décary. On est dans la fin de la période de rodage et on pense qu'on a déjà les bons paramètres. On a aussi besoin du feu vert du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. »

Des bienfaits

Bien que ses concitoyens aient su composer admirablement avec la situation, le maire de North Hatley croit que la nouvelle usine d'eau potable apportera beaucoup de bienfaits à sa communauté.

« Les auberges et les restaurants ont trouvé ça difficile au début. Les agents d'immeuble ont pour leur part constaté que la situation n'était pas idéale pour vendre des maisons dans le village. Évidemment, le retour à la normale ne nuira pas à notre projet de relance », admet M. Page.

Rappelons qu'un promoteur immobilier a soumis un projet d'envergure au conseil municipal. Richard Laliberté souhaite qu'on l'autorise à construire plus de 200 unités d'habitation à l'intérieur d'une zone inondable située au centre du village. Les défenseurs du projet soutiennent qu'il pourrait donner une nouvelle vitalité à North Hatley.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer