33 chutes sur les chantiers en 2014, selon la CSST

Le nombre de chutes sur les chantiers de construction est encore trop élevé,... (Archives Le Droit)

Agrandir

Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le nombre de chutes sur les chantiers de construction est encore trop élevé, déplore la Commission de la santé et la sécurité au travail (CSST).

À l'aube de la saison forte dans l'industrie de la construction, la CSST rappelle aux employeurs et aux travailleurs de ce secteur de prendre tous les moyens pour prévenir les chutes de hauteur. Uniquement dans la région de l'Estrie, 33 chutes de hauteur ont eu lieu sur les chantiers.

Les chutes représentent une part importante des lésions enregistrées dans le secteur de la construction. Chaque année, près de 700 chutes de hauteur surviennent sur les chantiers du Québec. En 2014, cinq travailleurs de la construction sont décédés à la suite d'une telle chute.

Des accidents peuvent survenir sur tous les chantiers, les grands aussi bien que les plus petits, comme les chantiers résidentiels.

Afin de sensibiliser les employeurs et les travailleurs de la construction à cette problématique, la CSST diffusera à la radio un message-choc, en français et en anglais, d'abord au début du mois de mai, puis au retour des vacances de la construction, au mois d'août.

Pour prévenir les chutes sur les chantiers de construction, on suggère entre autres l'assemblage au sol qui permet par exemple de construire un toit au sol pour ensuite le hisser à l'aide d'une grue.

Si l'installation de garde-corps n'est pas possible, on peut s'assurer que les travailleurs utilisent un harnais de sécurité relié à un point d'ancrage.

Les solutions et les principaux moyens de protection pour prévenir les accidents sur les chantiers sont présentés auwww.dangerconstruction.ca.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer