Les citoyens «purs» dans le coup

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Coaticook) Même si le printemps avait choisi le weekend pour se manifester, une centaine de participants ont répondu à l'invitation de la Table de concertation régionale (TCR) dans le cadre de la journée de consultation publique sur l'avenir de la région de Coaticook. De ce nombre, près de la moitié était composée de « citoyens purs » suivant une appellation inventée de toutes pièces par le président de la TCR, René Larochelle.

« Un citoyen pur, c'est quelqu'un qui est impliqué nulle part, mais qui est intéressé à sa région, quelqu'un qui arrive avec des idées nouvelles », partage M.Larochelle en rappelant qu'il y a cinq ans, lors de la dernière planification stratégique régionale, 90 % des participants était formée d'élus et de gens près des organismes. De fait, de nombreux jeunes et nouveaux arrivants étaient présents dans les divers ateliers mis en place afin de favoriser le partage des idées.

La journée comprenait deux séries d'ateliers axés sur trois grands thèmes : société (qualité de vie), environnement (cadre de vie) et économie (niveau de vie). « L'avant-midi on invitait les participants à rêver leur région, alors qu'en après-midi la discussion portait sur les moyens, comment concrétiser le rêve », explique Marie-Hélène Théberge, coordonnatrice de l'événement et agente de développement local et de communication à la SADC de la région de Coaticook. Parmi les éléments qui ont alimenté les conversations, soulignons l'accueil des nouveaux arrivants, l'arrimage avec Foresta Lumina et la mise en valeur du Centre régional d'initiatives et de formation en agriculture (CRIFA) considéré par plusieurs comme une grande force de la région. Il faudra toutefois attendre jusqu'en septembre avant de connaître le bilan complet de ces échanges, date à laquelle la nouvelle planification stratégique régionale sera dévoilée.

Un disque d'or pour René Larochelle

Les membres de la Table de concertation régionale ont profité de l'occasion afin de remercier et de rendre hommage à leur président, René Larochelle.

« René a la région tatouée sur le coeur, a déclaré Joanne Beaudin, directrice générale de la SADC. C'est quelqu'un de très humble, un rassembleur, quelqu'un avec un esprit d'analyse incroyable. C'était aussi le représentant des citoyens et les citoyens ont été très bien représentés. »

Connaissant sa grande passion pour la musique, on lui a remis un « disque d'or », une plaque commémorative visant à souligner son immense dévouement et son implication au sein de la Table de concertation régionale, ainsi que dans la communauté. « Je suis très content, car c'est sans doute le seul disque d'or que je vais recevoir! », a conclu René Larochelle avec un large sourire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer