La SQ dans Memphrémagog: une rencontre déterminante bientôt

L'attente se poursuit en ce qui concerne le projet de construction d'un poste... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) L'attente se poursuit en ce qui concerne le projet de construction d'un poste de la Sûreté du Québec dans la MRC de Memphrémagog. Cependant, tout laisse croire que les municipalités concernées sauront bientôt si la mise en chantier du bâtiment surviendra au cours des prochains mois ou non.

Une rencontre déterminante impliquant des représentants de la SQ et de la Société québécoise des infrastructures (SQI) se tiendra à brève échéance. Il sera question à cette occasion du projet de construction d'un poste de la SQ dans la MRC de Memphrémagog.

« Il y aura une rencontre à très court terme dans ce dossier, confirme Guy Lapointe, porte-parole de la SQ. L'objectif est de trouver des solutions pour aller de l'avant. »

La SQ indique que le projet constitue une « priorité » pour elle. Ses capacités financières ne sont toutefois pas illimitées, ce qui la force à faire des choix lorsqu'elle éprouve des besoins en matière d'immobilisation. Il importe également de tenir compte des restrictions budgétaires imposées à tout l'appareil étatique par le gouvernement de Philippe Couillard.

Guy Lapointe est incapable de confirmer que les travaux de construction s'amorceront à l'intérieur d'une année. « Mais tout le monde souhaite que ce dossier se concrétise », assure-t-il.

« Discussions actives »

Attaché de presse de la ministre de la Sécurité publique du Québec, Jean-Philippe Guay révèle pour sa part que la SQ et la SQI ont des « discussions actives » concernant ce dossier. « La situation permet d'être optimiste », estime-t-il.

M. Guay ajoute que le cabinet de la ministre de la Sécurité publique s'est intéressé de près au dossier. « Comme le député Pierre Reid, on a joué un rôle de facilitateur d'une certaine façon. Par contre, maintenant, c'est à la SQ de voir ce qu'elle fait. Elle est complètement indépendante. Ce n'est pas à nous de décider comment elle dépense les fonds qui lui sont alloués », explique-t-il.

À la SQI, le porte-parole, Martin Roy, rappelle qu'une promesse d'achat de terrain est toujours en vigueur. Le futur poste serait construit sur un terrain voisin du commerce Liquidagolf, situé à la sortie 123 de l'autoroute 10.

Quand le corps policier provincial aura donné le feu vert à la SQI, cette dernière complètera l'estimation du coût des travaux puis lancera les appels d'offres nécessaires.

Un contrat à respecter

Devenu quelque peu inquiet ces dernières semaines, Pierre Reid se montre soulagé d'avoir enfin l'heure juste. « Je constate qu'on ne dit pas non et que les discussions continuent. Ce que j'en comprends, c'est qu'on est dans le décor. À partir de là, j'espère que la SQ sera en mesure de défendre ses priorités », déclare le député d'Orford.

M. Reid note que le contrat liant le corps policier à la MRC de Memphrémagog prévoit la construction d'un nouveau poste sur ce territoire. Cette entente remonte à 2007.

« Moi, je travaille là-dessus depuis quatre élections, fait valoir le député. J'aimerais que le contrat signé soit respecté. Je pense qu'il faut régler ça dans les plus brefs délais. Je continuerai à suivre le dossier », prévient-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer