Kili Race 2015: une première salement réussie!

Avec ses 25 obstacles répartis sur cinq kilomètres de parcours en forêt, ses... (La Tribune, Maryse Carbonneau)

Agrandir

La Tribune, Maryse Carbonneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Compton) Avec ses 25 obstacles répartis sur cinq kilomètres de parcours en forêt, ses 112 participants et sa cinquantaine de bénévoles, le Kili Race2015 disputé samedi à Compton a tenu ses promesses de divertir et de salir, mais aussi d'initier de futurs adeptes.

C'est le cas des Sherbrookois Dave Murray et Sara Maude Lussier, ainsi que Jérémie Poisson de Stoke, le trio en étant à ses premières armes avec la course à obstacles. « Ça fait différent d'une course conventionnelle, tu y vas à ton rythme, comme tu le sens et t'essaies d'être le plus crotté possible à la fin de la course », affirme Jérémie avec un grand sourire. « Je crois qu'on a réussi! », réplique Sara Maude qui, comme ses complices, est maculée de la tête au pied.

Les trois meilleurs temps féminins ont été réalisés par Geneviève Ducharme, Sherbrooke (46 min 19 s), Cynthia Chaloux, Coaticook (47 min 33 s) et Zoé Couture, Sherbrooke (48 min 13 s). Du côté des hommes, les participants à se hisser sur le podium sont Benjamin Côté, Sherbrooke (30 min 46 s), Maxime Gendron, Martinville (32 min 26 s) et Keven Brus, Ayers' Cliff (33 min 58 s).

« La journée s'est super bien déroulée, mais par chance qu'on avait de bons coachs avec l'équipe du XMAN, a déclaré l'instigatrice de l'événement, Audrey Davignon. On ne compte plus les remerciements, tout le monde était super content! »

À la conquête du Kilimandjaro

Les fonds recueillis lors de cet événement sportif serviront à financer deux causes, dont une au Québec, « De Lac-Mégantic au Kilimandjaro -2015 », et l'autre en Haïti, « Maison des jeunes Le passage ». Le premier projet ayant comme objectif d'offrir des bourses d'études aux jeunes de Lac-Mégantic, ainsi que venir en soutien aux projets éducatifs des deux écoles primaires, alors que le projet haïtien vise à construire une maison des jeunes.

Deux causes portées par deux équipes, lesquelles ont décidé d'unir leurs forces afin de réaliser ce tout premier Kili Race et, du même coup, faire un pas de plus vers le défi personnel qu'ils ont choisi de relever, grimper au sommet du Kilimandjaro.

Du 2 au 15 août 2015, 14 marcheurs du projet Mégantic et cinq du projet Haïti, accompagnés de la guide Céline Desautels, entreprendront l'ascension du Kilimandjaro.

Pour prendre part à cette expédition organisée, chaque participant est tenu d'assumer ses propres frais de voyage tout en amassant 3000 $ à verser à une cause de son choix. Le Kili Race s'inscrit ainsi comme l'une des nombreuses activités de financement organisées par les deux équipes. Au terme de cette journée, 1500 $ ont été amassés et seront répartis entre les deux causes humanitaires.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer