De la musique aux quatre coins de Drummondville

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Les rues de Drummondville se transformeront en une gigantesque boîte à chanson le 21 juin, alors qu'on a annoncé la première présentation de la Fête de la musique, un événement organisé en marge du 200e anniversaire de la municipalité.

L'organisation a prévu l'aménagement d'une vingtaine de sites sur lesquels s'exécuteront à tour de rôle une centaine d'artistes afin de célébrer Drummondville, mais aussi l'arrivée officielle de la saison estivale. Le soir venu, c'est dans les bars et restaurants du centre-ville que se poursuivra la fête.

«Le centre-ville deviendra une véritable plateforme musicale. On y présentera des artistes de tous les âges et de tous les styles. Ça pourrait bien devenir un événement annuel, on aimerait que ça revienne», indique la directrice générale des Fêtes, Johanne Marceau.

Afin d'animer cette journée, la Corporation des fêtes du 200e est à la recherche d'une centaine d'artistes solos et de groupes qui désirent partager leur passion de la musique. Les musiciens intéressés peuvent communiquer avec l'organisme dès maintenant.

La présidence d'honneur de l'événement a été confiée à l'ex-académicienne Brigitte Boisjoli qui ne s'est pas fait prier longtemps pour accepter. La Fête de la musique tombe directement dans ses cordes.

«C'est lorsque j'ai gagné le Festival de blues de Drummondville à l'âge de 15 ans que j'ai compris que j'allais faire de la musique dans la vie. Ça prend des plateformes comme celle-là pour donner le coup de pouce nécessaire à ces jeunes qui désirent faire carrière. Ça me fait plaisir de redonner», dit-elle.

La chanteuse se fera également un plaisir de parcourir les différents sites et il n'est pas exclu qu'on l'entende. Elle aime bien prendre le micro de façon impromptue afin de divertir les gens.

«Je chante encore dans les bars de Drummondville. Je fais ça souvent avec des amis d'autres groupes. J'aime cet aspect des spectacles qui ne sont pas officiels, j'aime faire des découvertes. On sera vraiment chanceux d'avoir un événement comme celui-là ici. J'avais vu ça en Europe, mais je ne pensais pas voir ça à Drummondville un jour», ajoute-t-elle.

Hommage à Patsy Cline à Saint-Tite

Fraîchement rentrée de Nashville au Tennessee, Brigitte Boisjoli est particulièrement fière de son album hommage à Patsy Cline qu'elle lancera à la mi-septembre dans le cadre du Festival western de Saint-Tite, juste à temps pour son 33e anniversaire. Pour l'occasion, elle sera accompagnée d'un important groupe de musiciens et elle a sollicité l'ensemble vocal Qw4rtz pour l'accompagner.

«J'ai hâte de présenter ça aux gens. C'est mon bébé, j'ai participé au choix des chansons et à la direction artistique. J'espère que la réception sera bonne. Jusqu'à maintenant, les gens semblent apprécier lorsque je joue ces chansons en spectacle», affirme la Drummondvilloise.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer