Voie ferrée mal en point: inquiétant pour la population, dit le NPD

Le mauvais état de la voie ferrée à Lac-Mégantic prouve que le gouvernement de... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le mauvais état de la voie ferrée à Lac-Mégantic prouve que le gouvernement de Stephen Harper ne prend pas au sérieux la sécurité ferroviaire, près de deux ans après la tragédie du 6 juillet 2013.

Hoang Mai... (Archives La Presse) - image 1.0

Agrandir

Hoang Mai

Archives La Presse

Les conservateurs sont toujours incapables de rassurer la population en cette matière en raison d'inspections déficientes, affirme le NPD, au lendemain de la publication de photos montrant des rails amochés près du centre-ville de Lac-Mégantic, lieu d'un déraillement  meurtrier ayant fait 47 victimes.

Avec ces décès, «on aurait cru que le gouvernement conservateur aurait tout fait pour rassurer les citoyens quant à la sécurité de nos rails, affirme le porte-parole du NPD en matière de Transport, Hoang Mai.

«Malheureusement, on a récemment pu constater que les rails de Lac-Mégantic sont toujours dans un piteux état. C'est révoltant», rage le député fédéral de Brossard--La Prairie.

Robert Bellefleur... (La Tribune, Ronald Martel) - image 2.0

Agrandir

Robert Bellefleur

La Tribune, Ronald Martel

Un Méganticois demeurant sur la rue Baie-des-Sables a sonné l'alarme après avoir découvert après avoir constaté l'état lamentable de la voie ferrée qui passe à proximité de sa résidence.

Robert Bellefleur se dit offusqué que la voie ferrée manque d'entretien à ce point, près d'une zone urbaine.

Le NPD rappelle que les «conservateurs ont mis plus d'un an après la tragédie à Lac-Mégantic pour mettre en application des recommandations du Bureau de la sécurité des transports (BST) qui dataient pourtant de plusieurs années».

«Alors que le transport par rail de pétrole brut connaît un essor sans précédent, les conservateurs refusent de s'engager fermement à corriger la culture de laxisme en matière de sécurité ferroviaire, ajoute l'Opposition officielle. Ils ont d'ailleurs réduit le budget du département chargé d'assurer la sécurité de nos rails.»

Des nouvelles règles ne valent rien si on n'a pas assez d'inspecteurs pour les appliquer, a expliqué M. Mai. «L'année de la tragédie, il y avait 116 inspecteurs des rails au pays. En 2015, c'était seulement un inspecteur de plus! Ça n'a aucun bon sens.»

«Il n'y avait rien dans le plus récent budget pour engager des inspecteurs. Comment voulez-vous que les choses changent?  Le gouvernement fédéral peut et doit faire mieux.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer