Forums Jeunesse: Vallières plaide pour un projet-pilote à Richmond

Karine Vallières... (Archives La Tribune)

Agrandir

Karine Vallières

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) La députée de Richmond Karine Vallières défendait l'annonce de son gouvernement concernant les forums jeunesse, hier, et plaide pour que le Carrefour jeunesse-emploi (CJE) de Richmond soit l'un des organismes qui participeront au projet-pilote pour développer la nouvelle façon de faire.

« Pour moi, malgré que ce soit dommage qu'il y ait des pertes d'emplois, cette nouvelle façon de faire permettra de développer de la proximité dans les dossiers jeunesse. On passe de 19 forums à 110 centres jeunesse. On décentralise donc les décisions. On pourra travailler étroitement avec les MRC pour arriver aux objectifs fixés par les régions. Ce que je retiens, c'est que ce sont 220 000 jeunes au Québec qui ne sont ni en emploi ni aux études. Les CJE ont développé une expertise indéniable auprès de ces jeunes. »

Selon Mme Vallières, les CJE pourront donc s'occuper d'atteindre ces 220 000 jeunes, de poursuivre leur mission d'aide sociale et de valoriser des projets dans le milieu communautaire.

En quoi l'abolition des forums jeunesse est une bonne nouvelle? « On utilisera des structures qui sont déjà en place, donc on ne dédouble plus les frais de gestion. Il y aura donc plus de sous dans les projets. J'espère d'ailleurs qu'il y aura un pont pour permettre aux projets existants de se poursuivre. »

Karine Vallières parle d'une vingtaine de projets-pilotes qui verront le jour pour développer le nouveau modèle qui sera ensuite déployé dans l'ensemble des CJE de la province en 2016.

« Je me suis rapidement inscrite pour que le CJE de Richmond soit de la partie. C'est un de ceux qui ont les plus bas frais de gestion au Québec et c'est aussi un des premiers qui a été mis sur pied. » L'organisation a d'ailleurs acheminé une lettre au ministre du Travail pour saluer l'initiative et faire part de son intérêt.

La députée de Richmond est convaincue que le modèle des projets par et pour les jeunes continuera de prévaloir.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer