La Coopérative de solidarité du Mont-Orford en mode liquidation

La Coopérative de solidarité du Mont-Orford ne sera bientôt plus qu'un... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(MAGOG) La Coopérative de solidarité du Mont-Orford ne sera bientôt plus qu'un souvenir. Une assemblée générale extraordinaire des membres de cette organisation aura lieu durant les prochains jours et tout sera mis en place pour qu'on puisse rapidement en fermer les livres.

« C'est très clair qu'on poursuit le processus de liquidation, indique André Martin, président de la Coopérative de solidarité du Mont-Orford. Nos membres ont très majoritairement voté en faveur de cette option lors d'une assemblée tenue plus tôt cette année. »

Déjà, des démarches ont été entreprises par la coopérative afin de s'assurer que les coordonnées des membres sont toujours les mêmes. Des recherches sont effectuées quand on s'aperçoit qu'on arrive plus à retracer un membre.

Si tout fonctionne comme prévu, les personnes et organisations qui avaient joint la Coopérative du Mont-Orford recevront toutes un montant d'argent. L'organisation a effectué certaines dépenses au fil des ans, mais la majeure partie de la somme totale amassée se trouverait encore dans ses coffres.

« Je ne sais pas exactement où on est rendu avec les finances, avoue André Martin. En tout, on avait recueilli environ 180 000 $. Il nous reste des dépenses à couvrir un peu. Ça ne devrait pas beaucoup changer le résultat final par contre. »

L'assemblée générale extraordinaire de la coopérative se tiendra jeudi à compter de 19 h à la mairie d'Orford. À cette occasion, on fera notamment le point sur la situation financière de l'organisation et on nommera trois liquidateurs.

Normalement, une seconde assemblée générale extraordinaire sera nécessaire en juin. Elle clôturera le processus de dissolution, qui comprend une série de formalités incontournables.

S'il semble avoir le regard tourné vers l'avenir, M. Martin confesse néanmoins que ce n'est pas sans un « petit pincement au coeur » qu'il amorce le dernier droit.

La décision de dissoudre la Coopérative du Mont-Orford a été prise après l'arrêt des discussions avec la Corporation ski et golf Mont-Orford, qui gère la station.

« On a reçu une lettre de la Corporation ski et golf Mont-Orford qui nous disait que le modèle coopératif n'était pas celui privilégié pour le développement de la station. Nos membres ont alors eu l'impression qu'on ne réussirait jamais à devenir gestionnaire du centre de ski et du terrain de golf. »

La coopérative avait été créée en réponse à la décision du gouvernement Charest d'exclure la station Mont Orford du parc national du Mont-Orford, un projet qui ne s'est finalement pas concrétisé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer