Carré 150: Victoriaville obtient 2,5M$ de financement privé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) Une poignée d'entrepreneurs et d'organisations bien en vue dans le paysage des Bois-Francs ont accepté de remettre une impressionnante somme de 2,5 millions $ afin de parfaire le financement du centre de diffusion culturelle de Victoriaville, nommé Carré 150.

De ce nombre, les frères Bernard, Laurent et Alain Lemaire de Cascades et la Caisse Desjardins des Bois-Francs ont remis 500 000 $. La Fondation François Bourgeois, la Fondation Jacques et Michel Auger, Guy Aubert (Thirau), la MRC d'Arthabaska, la Conférence régionale des élus du Centre-du-Québec et Gaudreau Environnement ont tous accepté de verser plus de 100 000 $.

«Encore une fois, des acteurs importants de notre économie régionale s'impliquent en participant au projet rassembleur visant à doter Victoriaville d'une nouvelle infrastructure culturelle et je n'ai pas eu à tordre de bras. Ils sont conscients de l'importance d'un établissement comme celui-là dans le paysage de la Ville de Victoriaville» a indiqué le maire de Victoriaville, Alain Rayes.

Si ces donateurs trouveront une place de choix à l'intérieur du centre de diffusion culturelle par la désignation d'un lieu, la mémoire des bâtisseurs du milieu culturel sera également perpétuée, permettant ainsi de rendre hommage aux pionniers du milieu culturel victoriavillois.

«Une place pour vous»

Ces contributions provenant du privé portent à un peu plus de 22,5 millions $ la somme amassée pour la construction du projet évalué à 23,5 millions $. Les gouvernements provincial et fédéral ont accepté de soutenir le projet à la hauteur de 8 millions $ chacun et la Ville de Victoriaville avait réservé 4 millions $ pour cette construction historique.

Afin de boucler le budget, on est à vendre 500 des sièges de l'établissement au coût de 1000 $ chacun dans le cadre de la campagne de financement «Une place pour vous». Au moment d'écrire ces lignes, 275 sièges avaient trouvé preneur.

Le Carré 150 n'ouvrira pas ses portes au printemps tel qu'anticipé à l'origine, il serait même surprenant qu'on accueille les premiers spectacles en début d'été. Diffusion Momentum attend de voir ce que l'hiver nous réserve encore avant de se prononcer sur un nouvel échéancier.

«Ça travaille fort les fins de semaine afin de livrer le tout le plus rapidement possible, avec l'hiver qu'on a eu, le sol a gelé en profondeur. On attend de contrôler la situation avant de se prononcer sur une date d'ouverture», explique le chargé de projet Sylvain Gagné. Une visite médiatique des lieux est prévue pour le mois de mai.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer