Cellulaire: fini les trous noirs dans les Montagnes Blanches en allant à Old Orchard

Les vacanciers qui ont l'habitude de se rendre à Old Orchard Beach en passant... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alain Goupil
La Tribune

(SHERBROOKE) Les vacanciers qui ont l'habitude de se rendre à Old Orchard Beach en passant par le New Hampshire n'auront plus à s'inquiéter du signal de leur téléphone cellulaire ou de ne pas avoir accès à Internet haute vitesse.

Les autorités du New Hampshire, dont la sénatrice Jeanne Shaheen et la gouverneure Maggie Hassan, ont annoncé jeudi un partenariat public-privé de 360 000 $ destiné à doter le nord de l'État de nouvelles infrastructures en matière de télécommunications.

D'ici la fin de l'été, des tours seront érigées dans les villages de Groveton, Milan, Errol et Pittsburgh, donnant accès à une couverture LTE 4G, offerte par tous les grands fournisseurs nord-américains.

Rick Samson, commissaire du comté de Coos, a indiqué qu'un tel accès était attendu depuis plusieurs années dans ce secteur, notamment par les touristes, les motoneigistes et les quadistes.

Parmi les partenaires privés de ce projet, on retrouve la Corporation de développement de Colebrook (60 000 $) ainsi que le promoteur du projet de ligne électrique Northern Pass (60 000 $). L'automne dernier, Northern Pass avait fait un don concernant un projet de préservation de la faune dans ce même secteur du New Hampshire. Certains opposants au projet de ligne électrique ont tôt fait d'y voir une manoeuvre visant à rallier l'opinion publique en faveur de ce projet controversé.

Le projet Northern Pass prévoit la construction d'une ligne hydro-électrique à partir du poste des Cantons, près de Windsor, pour se rendre jusqu'au sud du New Hampshire. L'érection de pylônes dans le paysage forestier et montagneux du nord de l'État a créé un mouvement d'opposition appelé Stop Northern Pass

L'un des promoteurs, Tom May, président et chef de la direction d'Eversource (anciennement NorthEast Utilities Public Service), indique les pourparlers avec Hydro-Québec vont bon train.

«Nous avons fait beaucoup de progrès avec Hydro-Québec au sujet de Northern Pass, a déclaré M. May lors d'un appel conférence tenu en février dernier avec des investisseurs. Au Canada, ils ont commencé à travailler de façon très intensive sur leur tracé et nous allons faire de même en 2015 pour terminer le tout», a ajouté M. May.

D'autres sources ont indiqué que les autorisations gouvernementales américaines sont attendues d'ici 2016 et que la ligne pourrait être mise en service dans la deuxième moitié de 2018.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer