Le ShazamFest pense vert

Le lendemain du ShazamFest, des bénévoles voient au... (Collaboration spéciale, Sarah Rourke)

Agrandir

Le lendemain du ShazamFest, des bénévoles voient au tri des multiples barils afin d'éliminer des sacs à déchets toutes matières recyclables ou compostables. Une activité qui, malgré son contenu parfois peu invitant, se déroule dans la bonne humeur.

Collaboration spéciale, Sarah Rourke

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Barnston-Ouest) Reconnu pour sa programmation déjantée et la grande qualité de ses performances artistiques, le ShazamFest se démarque aussi par son volume incroyablement faible de déchets. L'an dernier, l'événement de trois jours a attiré plus de 1500 personnes pour un total de 22 sacs d'ordures, soit 400 kilogrammes.

«Notre secret est que le ShazamFest prend place sur une ferme qui a pendant longtemps été certifiée biologique et que durant l'événement nous sensibilisons les participants à cette réalité. Nous faisons aussi le tri des poubelles à la fin de l'événement, explique le fondateur et organisateur, Ziv Przytyk. Les gens sont en grande majorité disciplinés, mais il y a des exceptions.» Durant les festivités, les participants ont accès à une panoplie de bacs de recyclage, compostage et déchets, mais on prend soin à prolonger la durée de vie des verres de bière en ajoutant un frais de 50 cents. «En moyenne, chaque verre est utilisé au moins trois fois, partage Ziv. Cette année on compte même utiliser des verres compostables.»

Côté hébergement, les festivaliers sont invités à installer gratuitement leur tente dans la prairie avoisinante, mais les campeurs sont requis de rapporter tous leurs déchets. Le dimanche, dernière journée du Shazam, on encourage les participants à nettoyer le site en offrant une bière pour tout verre de bière rempli de mégots de cigarettes. «Ça marche très bien», souligne Ziv avec un sourire.

«C'est ridicule la quantité de déchets que Ziv amène au site d'enfouissement, affirme Francis Lussier, directeur général de la Régie intermunicipale de gestion des déchets solides de la région de Coaticook. Chaque année, c'est lui-même qui se présente au site avec ses déchets et ses matières compostables bien triés. On voit qu'il travaille fort pour obtenir ce résultat.»

Les 10, 11 et 12 juillet prochain, le Shazam Fest célèbrera son 10e anniversaire avec, comme cadeau, l'accès gratuit pour la journée de dimanche. Pour information, on peut visiter le site web à www.shazamfest.com.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer