Le congé de Pâques sous la neige

Non l'hiver n'est pas terminé, même si le calendrier nous a fait entrer dans le... (Imacom, Frédéric Côté)

Agrandir

Imacom, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Non l'hiver n'est pas terminé, même si le calendrier nous a fait entrer dans le printemps depuis deux semaines.

On aura droit à un retour en force de la neige au cours du week-end pascal, occasion de plusieurs déplacements sur les routes. Les accumulations pourraient atteindre les dix centimètres dans certains secteurs de l'Estrie, selon Simon Legault, météorologue chez Environnement Canada.

«Ce n'est pas rare de voir de petites tempêtes en avril, dit-il. Avec l'hiver que nous avons connu, ce n'est pas surprenant de recevoir encore de la neige. Il fait encore froid.»

«C'est un autre soubresaut de l'hiver qui va nous affecter.»

Après une minivague de chaleur à la fin de la présente semaine, les températures vont se refroidir dans la nuit de vendredi à samedi, poursuit M. Legault. La pluie se transformera en neige. Celle-ci prendra fin au cours de la journée.

Il n'est pas impossible de voir des flocons tomber dimanche, jour de Pâques.

On demeure sous les normales de saisons, ajoute-t-il.

C'est un système en provenance du centre des États-Unis, rempli d'humidité, qui nous vaudra cette météo qui en fera rager plusieurs.

Les pneus d'hiver ont encore leur place sous nos voitures. «On peut les retirer depuis le 15 mars, fait remarquer le météorologue. Certains veulent économiser leurs pneus d'hiver.»

«Mais nous recommandons la prudence. Il peut y avoir de la neige jusqu'à la mi-avril.»

 

Mois de mars froid

Par ailleurs, le Service météorologique du Canada confirme que le mois de mars est demeuré la plupart du temps sous les normales.

Les écarts de la température moyenne mensuelle par rapport à la normale varient en général entre -2,0 et -4,0 ce qui fait de mars 2015 un mois que nous pouvons qualifier de très froid. En comparaison, mars 2014 avait été beaucoup plus froid, même record par endroits,  avec des écarts variant entre 4 et 6,5 degrés sous la normale.

Au chapitre de la neige, on remarque que la région de Sherbrooke n'a reçu que 31 cm alors que la normale est de 78 cm.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer