Lactalis s'entend avec ses travailleurs

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) Il n'y aura finalement pas de conflit de travail chez Lactantia à Victoriaville. Lactalis, propriétaire des installations, a choisi de mettre de l'eau dans son vin, notamment en ce qui a trait aux vacances et à la durée de la convention collective et les travailleurs ont accepté à 80,8 % l'entente de principe présentée dimanche.

La veille, les employés avaient rejeté à 56,6 % l'offre considérée comme finale par l'employeur, ce qui laissait présager que l'entreprise de fabrication fromagère envoie ses quelque 400 travailleurs en lock-out. Elle est toutefois revenue à la charge avec une proposition plus acceptable.

La convention sur laquelle se sont entendus les parties sera d'une durée de cinq ans (deux de plus que ce qui était initialement proposé). Au cours de cette période, les employés au sommet de l'échelle salariale recevront une augmentation de salaire de 10,75 %. L'entreprise a également choisi de retirer ses contraintes quant au nombre d'employés pouvant prendre leurs vacances en période estivale.

Rappelons que la convention de travail précédente est échue depuis octobre. Lactalis a investi 40 millions $ à Victoriaville au cours des dernières années afin d'y consolider ses activités de fabrication de fromage de type Ficello, notamment. L'entreprise italienne a fermé son usine de Marieville en Montérégie, en février, afin de déménager sa production dans les Bois-Francs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer