Santé : le grand dérangement commence en Estrie

La nouvelle PDG du Centre intégré universitaire de... (Archives, La Tribune)

Agrandir

La nouvelle PDG du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l'Estrie-Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke, Patricia Gauthier, est prête à relever ses manches pour procéder à la fusion de 14 établissements sous une seule direction et un seul conseil d'administration.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Jacynthe Nadeau</p>
Jacynthe Nadeau
La Tribune

(SHERBROOKE) Si le 1er avril marque la naissance du CIUSSS de l'Estrie-CHUS, ce ne sera pourtant que le début du grand dérangement de la gouvernance du réseau de la santé dans la région, un grand dérangement qui pourrait prendre jusqu'à deux ans pour se conclure.

Les conseils d'administration des 14 établissements fusionnés et celui de l'Agence de la santé et des services sociaux de l'Estrie ont fermé les livres ces derniers jours, tandis que les 621 cadres du réseau ont jusqu'à mardi pour faire part de leur décision d'être ou non de l'aventure, dans un organigramme en pleine reconstruction.

« On est dans la mise en place de notre organisation, mais c'est encore très embryonnaire », prévient Patricia Gauthier, la grande patronne du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l'Estrie-Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke, nommée il y a trois semaines par le ministre de la Santé Gaétan Barrette.

« Dès notre nomination, nous nous sommes mises à l'oeuvre (avec la PDG adjointe Johanne Turgeon désignée la semaine suivante), nous avons entamé les travaux, nous avons étudié les candidatures et embauché un directeur des ressources humaines et une directrice par intérim des ressources financières, mais nous avons tous deux emplois en même temps jusqu'au 1er avril », continue Mme Gauthier, en entrevue téléphonique depuis son bureau de présidente-directrice générale de l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal.

Mme Gauthier avait rendez-vous à Québec vendredi pour la première réunion, avec le ministre, des 26 présidents-directeurs généraux des CHU et des CIUSSS du réseau réformé. C'est là qu'elle a pris connaissance de la cible de compressions à atteindre en Estrie et du taux d'encadrement souhaité par le ministre au terme de l'exercice de fusion et de rationalisation.

On a dit et répété depuis l'annonce de la réforme que ce taux était déjà très bon en Estrie. Pas question toutefois de dévoiler la « cible » vendredi; Mme Gauthier réserve la primeur à son équipe de gestionnaires.

« Nos cadres vivent beaucoup d'insécurité, alors je veux d'abord les rassurer, dit-elle. A priori, je n'ai pas d'inquiétudes très grandes. C'est sûr que si on a 14 établissements, 14 directeurs des ressources humaines et que personne ne quitte, il faudra en replacer dans d'autres fonctions, mais il faut voir ça comme un nouveau défi et une opportunité d'aller chercher les compétences et le plein potentiel de chacun. »

Deux priorités

À quelques heures de l'échéance, Mme Gauthier réunira lundi ses 15 directeurs généraux pour identifier les « vulnérabilités » du réseau et les solutions à mettre en place pour s'assurer de la continuité des opérations dans ce grand dérangement.

Puis mercredi, ce sera au tour des 621 cadres estriens (596 en équivalence temps plein) d'être convoqués en visioconférence, « pour exprimer le sens à donner à cette réforme et se rallier tous ensemble autour de la mission », énonce Mme Gauthier.

Le ministère de la Santé espère que la structure de gestion sera stabilisée dans la prochaine année, mais n'écarte pas l'échéance du 31 mars 2017 pour clore l'exercice.

Rapidement il faut s'attendre à des nominations par intérim en Estrie, prévient Mme Gauthier, pour que le réseau fonctionne sans soubresaut, puis il faudra prendre le temps d'analyser les candidatures et de positionner chacun des gestionnaires dans le meilleur siège. Certains pourraient aussi vouloir changer de région administrative, fait valoir la PDG.

Ces nominations seront faites par Mme Gauthier, jusqu'à ce que le conseil d'administration du CIUSSS-CHUS soit fonctionnel.

Ce c.a. sera constitué de 10 membres indépendants choisis par le ministre et de 9 membres désignés représentants des comités ou des conseils locaux.

Là aussi, le MSSS a reçu beaucoup de candidatures et doit choisir des gens de grandes compétences et représentatifs de tous les milieux vu l'ampleur de la tâche, met en perspective Mme Gauthier. L'École nationale d'administration publique est d'ailleurs mise à contribution par le ministère.

« Mes priorités des 100 premiers jours, d'ici l'été, c'est de stabiliser le plus de cadres possible et de stabiliser les opérations partout, dans tous les milieux, sans échapper d'expertise », conclut Mme Gauthier. « Le défi est grand, mais on va le traverser avec le soutien de tout notre monde. »

Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS en un coup d'oeil

Superficie : 12 820 km2

Population desservie : près de 500 000

Points de service : 99

Nombre d'employés : 17 000

Budget annuel : 1,15 millard $

***

Intègre :

1. Centre de réadaptation en dépendance de l'Estrie

2. Centre de réadaptation Estrie

3. Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement de l'Estrie

4. Centre jeunesse de l'Estrie

5. Centre de santé et de services sociaux de la Haute-Yamaska

6. Centre de santé et de services sociaux de la MRC-de-Coaticook

7. Centre de santé et de services sociaux de Memphrémagog

8. Centre de santé et de services sociaux des Sources

9. Centre de santé et de services sociaux du Granit

10. Centre de santé et de services sociaux du Haut-Saint-François

11. Centre de santé et de services sociaux du Val-Saint-François

12. Centre de santé et de services sociaux - Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke

13. Centre de santé et de services sociaux La Pommeraie

14. Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer