La création du CIUSSS-CHUS inquiète les employés du VSF

Le personnel du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le personnel du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Val-Saint-François exprime ses inquiétudes devant  la fusion imminente de leur établissement au sein du futur CIUSSS de l'Estrie - CHUS.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l'Estrie - Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke deviendra l'un des plus gros du Québec, établissement qui devra desservir 500 000 personnes en Estrie, à comparer aux 30 000 que dessert actuellement le CSSS du Val-Saint-François.

Des membres de quatre organisations syndicales ont manifesté à Windsor mercredi avant-midi.

Les employés craignent que les priorités établies au siège social de Sherbrooke ne reflètent pas les besoins de services de la population en région, note-t-on dans un communiqué de presse.

«Dans les cas où la couverture de services diffère d'un CSSS à l'autre, la nouvelle direction régionale pourrait opter pour un nivelage vers le bas en offrant, par exemple, moins de soins à domicile», y déclare-t-on.

«L'autre source d'inquiétude chez les syndiqués est liée à leurs conditions de travail. Ils ont tout lieu de craindre des transferts ou des fermetures de postes sur certains sites, au profit des grands centres. Ainsi, le maintien du service d'urgence mineur à Windsor n'a pas été confirmé à moyen et long terme.»

Le CIUSSS de l'Estrie - CHUS sera officiellement créé le 1er avril prochain et sa direction sera basée à Sherbrooke.

«Elle pourrait aussi être tentée de centraliser les services psychosociaux, de laboratoire, d'imagerie médicale et d'administration. Cette centralisation aurait pour effet un allongement des listes d'attente pour l'accès aux services et constituerait une invitation à la privatisation des services pour combler le vide. « En plus de la perte d'emplois pour la région, appréhendent-ils, le patient fera les frais des décisions prises loin de lui et de sa communauté. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer