Le Comité de vigilance déplore la tempête de mots

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(LAC-MÉGANTIC) Le Comité de vigilance pour la sécurité ferroviaire de Lac-Mégantic entend poursuivre son action, afin d'assurer la sécurité des citoyens et prévenir toute autre catastrophe.

Les sept membres qui restent du Comité de vigilance pour la sécurité ferroviaire de Lac-Mégantic ont cru bon, après la récente démission du porte-parole André Lachapelle et du trésorier Richard Poirier, de faire une mise au point pour la population.

Le Comité précise que les deux démissions n'ont pas altéré sa volonté d'intervenir auprès des acteurs impliqués à tous les niveaux.

Les membres du comité entendent dénoncer les situations présentant un danger quelconque, mais plus encore, désirent tisser des liens de confiance avec les intervenants impliqués et établir une crédibilité pour leur comité.

André Lachapelle déplorait un manque de confiance à son égard, en rapport avec une vidéo publiée sur Youtube. Le communiqué a aussi voulu désamorcer cet argument, indiquant que la vidéo en ligne n'a pas été contestée, mais plutôt la manière que le tout a été mené par le porte-parole, sans consulter les autres membres du comité, un procédé sans consensus préalable.

Les membres déplorent également la campagne de dénigrement qui s'est ensuivie et la remise en question, sur la place publique, de la crédibilité du groupe. On indique aussi que les membres du conseil municipal, Johanne Vachon et André Desjardins, y siègent à la demande des instigateurs, dont était M. Lachapelle lui-même. On pointe du doigt M. Lachapelle en admettant qu'être «porte-parole ne veuille pas dire de poser des actions sans l'aval du groupe».

«Le Comité de vigilance pour la sécurité ferroviaire de Lac-Mégantic est le seul interlocuteur crédible pour assurer la population que toutes les actions seront prises, en partenariat avec les actions réalisées par la Ville de Lac-Mégantic afin que la culture de sécurité soit au centre de tous les partenaires en cause», conclut le communiqué.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer