Windsor donne au suivant... pour Sarah-Ève

Sarah-Ève Fontaine célèbre ses 20 ans dimanche. Les... (IMACOM, Jessica Garneau)

Agrandir

Sarah-Ève Fontaine célèbre ses 20 ans dimanche. Les citoyens de Windsor iront lui chanter bonne fête pour l'occasion.

IMACOM, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Un vent de solidarité souffle à Windsor. L'appel d'Annie Lussier, dont la fille Sarah-Ève souffre de fibrose kystique, a été entendu. Dimanche soir, journée d'anniversaire de Sarah-Ève, les Windsorois marcheront dans les rues et passeront devant la résidence de la jeune fille en lui chantant bonne fête.

L'activité est organisée par le Centre d'action bénévole de Windsor et région. «Dimanche, c'est sa fête, on fait la marche pour elle! Dans le trajet, on passe devant chez elle pour lui chanter bonne fête... Il y aura d'autres activités prévues en mars», indique Nathalie Boisvert, adjointe administrative au centre d'action bénévole. «Sarah-Ève est l'une de nos bénévoles depuis plus d'un an (...) Elle est débarquée dans nos bureaux en disant qu'elle aimerait s'impliquer...» Les participants à la marche seront invités à verser une contribution volontaire.

La jeune Windsoroise, qui aura 20 ans en cette Journée internationale des femmes, est en attente d'une greffe de poumons depuis novembre dernier : son état de santé s'est grandement détérioré cet automne. Le délai d'attente est en moyenne de deux ans. Uniquement l'an passé, la facture des soins et des médicaments de la jeune fille ont grimpé à quelque 100 000 $. Les parents de Sarah-Ève disposent d'assurances, mais ils doivent aussi composer avec des pertes de revenu. En raison de l'état de santé de sa fille, Annie Lussier a dû délaisser son travail depuis l'automne. Le couple a quatre enfants, âgés entre 20 et sept ans.

Parallèlement, d'autres cellules de solidarité naissent ici et là : c'est le cas, par exemple, à l'école secondaire du Tournesol, fréquentée par les deux soeurs adolescentes de Sarah-Ève.

Des pailles seront distribuées dans l'établissement, mercredi prochain : le but est de montrer, en les utilisant, à quoi ressemble la respiration d'une personne atteinte de fibrose kystique. Un comité a été créé par des jeunes filles. Un brunch-bénéfice est entre autres prévu en mai.

«Je ne pensais jamais que ça prendrait cette ampleur», lance la mère de famille. «C'est extraordinaire. Là, c'est un branle-bas de combat, dit-elle à propos des rénovations qui sont effectuées dans la maison pour mieux adapter la salle de bain à la condition de son aînée. Le quartier général est bombardé de tout côté, mais c'est un beau bombardement.»

Des dons en ligne sont aussi amassés, à l'adresse http://www.yoyomolo.com/le-fond-sarah--eve-fontaine.

Par ailleurs, tous les profits amassés vendredi, samedi et dimanche au lave-auto du commerçant Marc Jolin seront remis pour la cause de Sarah-Ève.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer