Le Cégep de Sherbrooke offrira des cours à Asbestos

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yvan Provencher
La Tribune

(Asbestos) Le Cégep de Sherbrooke offrira des formations collégiales à la population de la MRC des Sources dès l'hiver 2016 grâce à un partenariat avec la Commission scolaire des Sommets.

Tant les finissants et finissantes du secondaire que les adultes désirant effectuer un retour aux études, pourront avoir accès au cours de la session Tremplin-DEC, qui regroupe plusieurs cours de la formation générale dans une même session.

Ces cours sont par la suite reconnus dans n'importe quel programme collégial. Ce cheminement convient aux étudiants désireux de réfléchir plus longtemps avant de choisir un programme d'études ou qui ont besoin d'obtenir certains préalables requis pour s'inscrire dans le programme. Annuellement, une quinzaine d'étudiants d'Asbestos sont inscrits en Tremplin-DEC au Cégep de Sherbrooke.

Des cours de la formation générale seront aussi offerts en formule intensive à l'été 2016, soit éducation physique, français, langues modernes et philosophie. Cette offre de cours leur permettra aussi d'alléger leur première session ou leur première année d'études au Cégep et favorisera une meilleure transition vers le collégial.

« Aujourd'hui, nous devons soutenir la croissance et l'expansion de l'entrepreneuriat, attirer des projets d'affaires durables, favoriser la notoriété de la région. »

Le président de la Commission scolaire des Sommets, Jean-Philippe Bachand, a affirmé que cette nouvelle offre de service en éducation tombait à point : « Il fut un temps où on sortait de l'école pour aller travailler à la mine. Aujourd'hui, nous devons soutenir la croissance et l'expansion de l'entrepreneuriat, attirer des projets d'affaires durables, favoriser la notoriété de la région. Il est évident qu'un meilleur accès à la formation jouera un rôle déterminant dans le développement de la MRC des Sources ».

La directrice générale du Cégep de Sherbrooke, Marie-France Bélanger, a pour sa part présenté la genèse du projet.

« L'idée a germé après avoir pris connaissance des données de chercheurs de l'Université Laval indiquant que la MRC des Sources était la seule MRC de l'Estrie à connaître un solde migratoire négatif, donc que plus de gens quittent cette MRC pour aller vivre à l'extérieur de l'Estrie. À la demande d'intervenants du milieu, qui souhaitaient améliorer la situation, le Cégep de Sherbrooke a entrepris une réflexion afin de trouver des solutions. »

Du côté de la Commission scolaire des Sommets, on se réjouit qu'« en bonifiant l'offre de service en éducation, on déploie des moyens pour inciter les jeunes à poursuivre leurs ambitions, de persévérer dans l'atteinte de leurs objectifs de formation. On rend un immense service à toute la MRC des Sources », a souligné Christian Provencher, directeur général de la Commission scolaire des Sommets.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer