Action Saint-François organise son premier Salon de la Nature

Action Saint-François a dévoilé vendredi les grandes lignes... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Action Saint-François a dévoilé vendredi les grandes lignes de son premier Salon de la Nature qui se tiendra les 25 et 26 avril au centre Julien-Ducharme. Les chargées de projet Pascale Ouellet et Sarah-Claude Bergeron-Lafontaine ont animé la conférence de presse en compagnie du coordonnateur Robert Léo Gendron.

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Alain Goupil
La Tribune

(SHERBROOKE) Action Saint-François, à qui l'on doit le nettoyage et la végétalisation de plusieurs kilomètres de berges en Estrie, tiendra son tout premier Salon de la Nature les 25 et 26 avril au Centre Julien-Ducharme. Il s'agira pour l'organisme d'un événement-bénéfice qui, espère-t-il, lui permettra de poursuivre et d'étendre sa mission environnementale.

Pour sa première expérience dans le domaine, Action Saint-François tenait à ce que ce Salon de la Nature soit axé uniquement sur la nature et ses différentes composantes et non sous forme de foire commerciale ayant pour thème la nature.

« L'idée, c'est de réunir sous le même toit des individus, des groupes et des entreprises qui travaillent à la protection de la nature, que ce soit ici en Estrie ou ailleurs, indique Robert Léo Gendron, coordonnateur d'Action Saint-François. On n'aura pas d'exposants comme on en retrouve dans d'autres salons qui font la promotion ou la vente de panneaux solaires ou de voitures électriques, par exemple. Notre but, c'est d'éduquer et de sensibiliser la population par le biais de kiosques, de conférences, de contes et de quiz qui vont permettre aux visiteurs d'en connaître davantage sur la nature dans toutes ses dimensions. »

Parmi les conférences au programme, l'une d'elles doit notamment dresser le bilan de la situation des bélugas dans l'estuaire du Saint-Laurent. « C'est une conférence qui risque d'attirer beaucoup de gens compte tenu de l'actualité », a indiqué M. Gendron, qui est assisté dans l'organisation de ce salon par les chargées de projet Pascale Ouellet et Sarah-Claude Bergeron-Lafontaine.

Notoriété

M. Gendron n'a pas caché le fait que le Salon de la Nature vise également à accroître la notoriété d'Action Saint-François qui compte aujourd'hui entre 300 et 400 membres, mais qui en a déjà compté près de 1000, il y a quelques années.

« On entend souvent parler de nous dans les journaux pour nos opérations de nettoyage ou de plantation d'arbres, mais ça s'arrête là, déplore Robert Léo Gendron. Il nous manque toujours cette visibilité qui nous permettrait d'attirer plus de bénévoles et par le fait même du financement. En organisant un Salon de la Nature, on espère que cela va nous donner une visibilité qui va finalement nous permettre de nous mettre sur la mappe. »

Fondé il y a 23 ans, Action Saint-François s'est donné pour mission de préserver et revitaliser les cours d'eau du bassin versant de la rivière Saint-François. Depuis sa fondation, il s'est fait connaître grâce à ses nombreuses opérations de nettoyage des berges, lesquelles ont permis d'extirper des centaines de tonnes de polluants. Ses opérations de végétalisation ont également permis la plantation de milliers d'arbres le long des cours d'eau afin de freiner l'érosion des berges.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer