Opération au cerveau: «Sébastien m'a dit de ne pas m'inquiéter»

Sébastien Jacques... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Sébastien Jacques

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(MAGOG) La famille du Magogois Sébastien Jacques demeure fort optimiste une semaine après la délicate intervention au cerveau que l'ancien athlète a subie en Californie, aux États-Unis.

« J'ai réussi à parler à mon frère au téléphone cette semaine, confie Tanya Jacques, la soeur aînée de Sébastien. Il m'a dit de ne pas m'inquiéter. Je perçois déjà une différence entre son état actuel et celui d'avant son opération. »

Rappelons que Sébastien Jacques a choisi de se rendre à Santa Monica pour qu'on lui retire un volumineux kyste qui était logé à l'intérieur de son cerveau. Le neurochirurgien qui l'a opéré croit que l'intervention effectuée lui permettra de retrouver une vie plus normale.

Avant son opération jeudi dernier, le Magogois de 26 ans se sentait presque toujours fatigué, avait de la difficulté à se concentrer et ressentait une pression constante à la tête. Il a par surcroît régulièrement été frappé par des étourdissements durant les quatre dernières années.

Tanya Jacques affirme que le moral de son frère se maintient malgré l'épreuve qu'il traverse. « Il est très fort. On savait qu'il avait un bon moral et il n'a pas changé de ce côté. Il est de bonne humeur. Il est persuadé que ce sera une réussite », explique-t-elle.

Celle-ci note que ses parents, qui ont accompagné son frère en Californie, et elle-même sont très encouragés par l'évolution de la situation. « On est tellement contents. Il récupère très bien. Tout se déroule comme prévu. Pour nous, il se trouve sur le chemin du retour et va reprendre une vie normale. »

Preuve que l'état de Sébastien Jacques s'améliore, il a recommencé à marcher et prend un peu de soleil tous les jours. Il dort également mieux, présente un meilleur appétit et sa plaie sur la tête guérirait bien.

Patience requise

Malgré les progrès enregistrés, la soeur de Sébastien sait qu'il est encore tôt pour savoir comment se portera son frère dans un, deux ou trois mois. La famille devra se montrer patiente, car les résultats de ce type d'intervention chirurgicale peuvent parfois se manifester plus tardivement.

« Son mal de tête n'a pas disparu et il prend des médicaments. Mais ça n'a rien d'anormal à ce stade-ci. Ça fait seulement une semaine que l'opération a eu lieu », souligne Tanya Jacques.

La semaine prochaine, Sébastien reverra son médecin à Santa Monica. On devrait alors lui retirer les broches qui avaient pour fonction de refermer la plaie sur sa tête. Son retour au Québec est prévu en mars.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer