C'est l'heure de vérité pour Sébastien Jacques

Le Magogois Sébastien Jacques se trouve en Californie.... (Photo Facebook)

Agrandir

Le Magogois Sébastien Jacques se trouve en Californie.

Photo Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) La confiance et la détermination du Magogois Sébastien Jacques n'ont pas diminué à l'approche de la délicate intervention chirurgicale qui doit lui permettre de retrouver une vie normale.

La masse blanche en forme de bonhomme de... (Photo Facebook) - image 1.0

Agrandir

La masse blanche en forme de bonhomme de neige est au centre de son cerveau.

Photo Facebook

Demeurée dans la région, la soeur de Sébastien, Tanya Jacques, a pu s'entretenir avec son frère mercredi. Elle l'a senti déterminé à traverser l'épreuve que la vie lui a imposée.

« Il était vraiment rendu là, croit-elle. Ça fait quatre ans qu'il attend. Il est super en confiance. Il a parlé avec le médecin qui va l'opérer dans les derniers jours. Il a vu que son médecin est très confiant que l'opération va régler ses problèmes. »

Sébastien Jacques entrera en salle d'opération, ce jeudi matin, dans un centre de santé situé à Santa Monica, en Californie. L'intervention chirurgicale qu'il subira devrait durer quelques heures seulement. Pendant celle-ci, on lui retirera un volumineux kyste présent à l'intérieur de son cerveau.

Lundi, Sébastien a été soumis à une batterie de tests préopératoires. « Il a passé une nouvelle résonnance pour vérifier ce que d'autres spécialistes avaient vu avant. Tout s'annonce bien », assure Tanya Jacques.

«On est tous plus nerveux que mon frère.»


Présentement, Judith Drouin et Pierre Jacques, les parents de l'ancien tennisman, se trouvent avec lui aux États-Unis. Ils s'efforcent eux aussi de « rester positifs ».

« On est tous plus nerveux que mon frère, confie Tanya. Ce n'est pas une petite opération, mais on continue d'être super positifs. On est convaincu que tout ira bien. »

La soeur de Sébastien confie également que ce dernier reçoit de multiples messages d'encouragement de la part de gens qui le connaissent et probablement aussi de purs inconnus. « Les messages qu'il reçoit sont très touchants. »

Une fois la chirurgie complétée, l'ancien espoir du tennis canadien amorcera une longue période de convalescence. Il sera notamment forcé de se tenir loin de tout appareil électronique durant un moment et de se ménager sur le plan physique.

Rappelons que ses ennuis de santé, pression à la tête, fatigue, étourdissements et plus, l'ont forcé à quitter la compétition alors qu'il était promis à un bel avenir dans l'univers du tennis.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer