L'Observatoire du Mont-Mégantic ne fermera pas

Coup de théâtre en fin de journée mercredi, alors que le député de... (Archives La Pressse)

Agrandir

Archives La Pressse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélanie Marquis
La Presse Canadienne
Ottawa

Coup de théâtre en fin de journée mercredi, alors que le député de Mégantic-L'Érable Christian Paradis confirme que le gouvernement fédéral continuera de financer l'Observatoire du Mont-Mégantic pour les deux prochaines années.


Christian Paradis... (Archives La Tribune) - image 1.0

Agrandir

Christian Paradis

Archives La Tribune

Plus tôt en journée, les partis d'opposition à Ottawa dénonçaient à l'unisson la fermeture prévue de l'Observatoire du Mont-Mégantic (OMM) et exhortaient le gouvernement à intervenir.

Le conseil d'administration du lieu de recherche astronomique avait dernièrement adopté une résolution prévoyant sa fermeture dès le 1er avril en raison d'un manque de financement adéquat.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) a accusé mercredi le gouvernement fédéral de procéder à «des coupes irréfléchies dont les conséquences sont très graves pour la communauté scientifique».

Le Bloc québécois, de son côté, y a perçu une nouvelle démonstration des «attaques répétées contre notre accès à la connaissance» du gouvernement Harper.

Le directeur du lieu de recherche astronomique, René Doyon, a affirmé en entrevue qu'il espérait une intervention du ministre Christian Paradis, qui a, selon lui, «toujours semblé favorable à (la) cause».

L'OMM a déjà averti Ottawa qu'il faudrait vraisemblablement mettre la clé sous la porte sans de nouveaux subsides.

Mais il n'y a pas eu de retour de la part de M. Paradis ou de son entourage, s'est désolé M. Doyon dans le cadre d'une entrevue avec la station radiophonique de Thetford Mines, Passion Rock.

Le ministre conservateur, qui représente la circonscription de Mégantic-L'Érable, n'avait pas encore donné suite à la demande d'entrevue de La Presse Canadienne, mercredi après-midi.

Le bureau du ministre d'État à la Science et Technologie, Ed Holder, n'avait pas non plus donné signe de vie.

L'Observatoire est financé en bonne partie par les Universités de Montréal et Laval. Il manque environ 500 000 $ pour lui permettre de poursuivre ses activités.

- Avec La Tribune

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer