Le Trottibus, gagne le concours Jeu d'échange

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Coaticook) Le Trottibus, une initiative de la Société canadienne du cancer (SCC), a remporté le concours Jeu d'échange, défi de vie active du Canada de l'Agence de la santé publique du Canada devant cinq autres finalistes. Le projet se mérite ainsi un prix qui pourrait s'élever jusqu'à un million de dollars. Mis sur pied en 2010, le Trottibus encourage l'adoption du transport actif en faisant marcher les enfants vers l'école de façon sécuritaire.

«Plus de 400 projets ont été soumis lors du concours. La SCC est très fière de remporter le Jeu d'échange qui reconnaît l'originalité et le potentiel du Trottibus, déclare Suzanne Dubois, directrice générale de la Division du Québec de la SCC. Le prix rattaché à cette reconnaissance permettra à la SCC de déployer le Trottibus partout au Québec au cours des prochaines années.»

En Estrie, un seul Trottibus a pris la route en novembre dernier à Coaticook avec à son bord 17 élèves de l'école primaire Gendreau. «Avant même ce concours, des écoles de la Ville de Waterville avaient démontré leur intérêt à participer au projet et certaines écoles de Sherbrooke avaient aussi levé la main, souligne Marie-Michèle Dorais, agente, Services à la communauté de la Société canadienne du cancer, région de l'Estrie. Notre objectif pour l'année 2015, même s'il semble très conservateur, est de trois écoles.» Un objectif résolument conservateur si l'on considère que les Commissions scolaires de la Région-de-Sherbrooke, des Sommets et des Hauts-Cantons comptent 93 écoles de niveau primaire.

Bilan de route à l'école Gendreau

Comme prévu, le Trottibus a pris une pause le 19 décembre dernier et reprendra la route avec le retour du beau temps le 30 mars prochain. «Le bus est de développer de saines habitudes de vie chez les élèves tout en ayant du plaisir, rappelle la directrice Chantal Leroux. Il vaut mieux profiter des températures clémentes pour favoriser la motivation. Ce n'est pas drôle de geler des pieds ou du bout du nez!» Il faut dire qu'en mars un deuxième Trottibus se joindra à la flotte pédestre afin de desservir le secteur du développement Couillard. Un appel aux bénévoles sera bientôt lancé afin de recruter des accompagnateurs qui profiteront eux-mêmes d'une marche matinale.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer