CIUSSS: aucun changement pour les patients... pour l'instant

Le Ciusss De L'estrie - Chus Est Né, Mais Les Patients Qui Ont Un Rendez-Vous... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le CIUSSS de l'Estrie - CHUS est né, mais les patients qui ont un rendez-vous ce matin dans un établissement de santé de la région e verront aucun ahangement. Et dans les prochains mois non plus.

Johanne Turgeon... (Imacom, Karine Couillard) - image 1.0

Agrandir

Johanne Turgeon

Imacom, Karine Couillard

Ainsi, rien ne changera pour les patients pendant un certain temps. Ils continueront de présenter leur carte d'hôpital aubergine lors d'un rendez-vous au CHUS, par exemple, ou la bleue pour un rendez-vous au CSSS de Memphrémagog.» C'est à plus long terme qu'on pourra voir des changements pour les patients, et des changements positifs!» assure le directeur général du CHUS actuel, le Dr Stéphane Tremblay.

Le processus pour trouver un nouveau directeur au CIUSSS de l'Estrie - CHUS est en train de se mettre en branle. Une nomination devrait être effective le 1er avril. À peu près à la même période, un conseil d'administration sera mis en place.

«Dans les prochains mois, ce sera ça qui va nous occuper. Ensuite, nous allons travailler sur un nouvel organigramme bâti à partir de ceux qui existent déjà», explique Johanne Turgeon, actuelle directrice de l'Agence de santé et de services sociaux de l'Estrie.

Ensuite, ce sont les services administratifs qui passeront les premiers sous la loupe.

Pour l'instant, il n'y a pas d'objectif en termes de suppressions de postes. «Quand il y a des départs à la retraite, c'est certain que c'est une occasion de regarder comment on peut organiser le travail autrement», explique Mme Turgeon.

Mariage unique entre un CISSS et un CHUS

L'actuel Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) est le seul centre hospitalier universitaire (CHU) du Québec à avoir été fusionné avec un Centre intégré de santé et de services sociaux (CIUSSS). C'est pourquoi le nom du CHUS a été conservé dans la dénomination du CIUSSS de l'Estrie - CHUS.

Pour les dirigeants du réseau de la santé en Estrie, il était très important que le CHUS demeure dans la dénomination du CIUSS de l'Estrie - CHUS, même s'il s'agit concrètement d'un seul et unique établissement.

«Le statut de CHU est important pour tous les avantages qu'il apporte», explique Annie-Andrée Émond, chef de service des communications au CSSS-IUGS, par exemple en termes financement, d'embauche de chercheurs, etc.

Rappelons qu'avec l'entrée en vigueur de la loi 10, les CISSS chapeauteront tout le réseau de la santé. Il y aura un CISSS pour chacune des 16 régions du Québec, sauf que Montréal en comptera cinq en raison de sa taille.

La loi 10 représente la fusion de 182 centres de santé et de services sociaux qui deviennent au total 33 CISSS pour tout le Québec.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer