15 000 bouteilles détournées des dépotoirs

Les organisateurs de la troisième Opération Verre-Vert ont... (Photo fournie)

Agrandir

Les organisateurs de la troisième Opération Verre-Vert ont fait le point mardi matin sur la collecte tenue durant le temps des Fêtes.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Alain Goupil</p>
Alain Goupil
La Tribune

(SHERBROOKE) L'Opération Verre-Vert lancée avant les Fêtes a permis de détourner 15 000 bouteilles de vins et spiritueux des dépotoirs.

Son porte-parole, Jean-Claude Thibault, demande à la population d'accentuer la pression sur le gouvernement afin qu'il instaure une fois pour toutes une consigne sur les bouteilles achetées à la Société des alcools du Québec (SAQ).

Les organisateurs de la troisième Opération Verre-Vert ont fait le point mardi matin sur la collecte tenue durant le temps des Fêtes et en ont profité pour réitérer la nécessité d'instaurer une véritable politique de récupération du verre.

Actuellement, près de 90% du verre déposé dans les bacs de récupération du Québec se retrouve dans les dépotoirs, selon M. Thibault, faute d'une manipulation adéquate.

Les organisateurs suggèrent aux citoyens de continuer à aller porter leurs bouteilles vides non consignées à la SAQ et de signer la pétition électronique sur le site de l'Assemblée nationale afin d'atteindre le nombre requis de 15 000 signatures.

L'Opération Verre-Vert, à laquelle font parties Les AmiEs de la Terre, fait valoir que le Québec est l'une des deux seules provinces au Canada (avec le Manitoba) à ne pas consigner les bouteilles de vin et de spiritueux.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer