La CSDC formera des mécaniciens de véhicules lourds

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Yanick Poisson
La Tribune

(SAINT-GERMAIN-DE-GRANTHAM) Il n'y a pas que des universitaires qui apparaîtront dans le paysage de la région de Drummond au cours des prochaines années. La Commission scolaire des Chênes (CSDC) vient d'inaugurer un Centre de formation en véhicules lourds dans un bâtiment du boulevard industriel, à Saint-Germain-de-Grantham.

Construit et aménagé au coût de 9 millions $ grâce à l'intervention du ministère de l'Éducation (MELS) ainsi que d'employeurs de la région, ce nouveau centre est le fruit d'une démarche de plus de 11 ans. On y offrira notamment des cours en mécanique de remorques, en conduite de machinerie lourde et en mécanique de véhicules lourds.

« Dès 2002, des entreprises de la région nous demandaient de considérer la possibilité de développer de la formation pour un programme de mécanique de véhicules lourds. Au fil des ans, le projet s'est développé à un point tel qu'en février 2013, un enseignant en mécanique automobile était libéré de ses fonctions, afin d'assurer le démarrage de ce programme », rappelle le président de la CSDC, Jean-François Houle.

Un volet «autobus»

À l'automne 2013, la Commission scolaire a été approchée par un responsable du MELS, afin de vérifier son intérêt à participer à un projet de formation de mécanique de véhicules lourds routiers avec un « volet autobus ».

« Nous avons participé à deux rencontres avec l'Association des transporteurs urbains du Québec. Leurs représentants nous ont fait part des démarches qu'ils ont menées à ce jour avec le MELS et nous ont présenté les besoins de main-d'oeuvre des membres de cette association. On prévoit en effet que d'ici cinq ans, pas moins de 502 postes devront être comblés dans ce secteur. Nous pourrions donc devenir un acteur important dans ce domaine également », croit le directeur du Centre de formation professionnelle Paul-Rousseau, Marc Morin.

À cet égard, l'objectif est de réussir à offrir deux cohortes par année du DEP en Mécanique de véhicules lourds, adapté à l'autobus, pour combler les besoins criants de mécaniciens. Le coût de ce projet est évalué à environ 4,8 millions $ et comprend l'agrandissement du Centre de véhicules lourds.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer