East Angus et d'autres municipalités du HSF quittent la FQM

La Ville d'East Angus n'a pas renouvelé sa carte de membre de la Fédération... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Christine Bureau
La Tribune

(East Angus) La Ville d'East Angus n'a pas renouvelé sa carte de membre de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), une façon de protester contre l'adhésion unilatérale de la FQM au Pacte fiscal proposé par Québec l'an dernier.

Robert Roy... (Archives La Tribune) - image 1.0

Agrandir

Robert Roy

Archives La Tribune

« Je suis prêt à faire ma part, mais est-ce que je peux au moins être consulté? J'ai l'impression qu'on s'est fait imposer le Pacte fiscal et qu'on n'a pas eu un mot à dire. C'est là-dessus que je m'offusque.»

«La FQM aurait dû trouver une façon de nous consulter. Moi, je dis toujours que pour un problème, il y a 99 solutions. La solution pour la FQM aurait peut-être été d'envoyer un mémo aux membres en disant : voici ce que le gouvernement nous demande », fait valoir le maire d'East Angus, Robert Roy.

Dans la MRC du Haut-Saint-François, la plupart des municipalités ont aussi refusé de renouveler leur adhésion à la FQM. La municipalité de Danville, qui fait partie de la MRC des Sources, a emboîté le pas plus tôt cette semaine. Le maire Michel Plourde a pris cette décision considérant que ce n'était pas une priorité. Il n'est toutefois pas question de « bouder » la FQM, ajoute-t-il, ajoutant qu'il assistera au congrès à titre d'observateur.

Profitable aux grandes villes

Le Pacte fiscal signé en novembre dernier par l'Union des municipalités du Québec (UMQ), la FQM, Québec et Montréal imposaient des coupures de 300 millions $ aux municipalités pour 2015.

«Eux, [Québec et Montréal] ont accepté le Pacte fiscal, mais c'est versus des gains qu'ils avaient au niveau de la caisse de retraite avec le projet de loi [3]. Ça a été fait au détriment des petites municipalités. Nous, on ne savait même pas ce qu'il y avait dans le Pacte fiscal, on l'a appris quand il a été adopté », déplore M. Roy. 

Le maire n'entend pas changer son fusil d'épaule d'ici l'an prochain. « Je n'ai pas bien bien l'intention de changer d'idée. [...] Je respecte les gens qui sont là, mais il faudrait que la FQM trouve une façon de rejoindre ses membres parce que pour moi, ça ne fonctionne pas », a-t-il laissé entendre.

La Ville d'East Angus déboursait environ 3000 $ pour être membre de la FQM.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer