13 municipalités mises en évidence pour leurs atouts naturels

Treize municipalités des Cantons-de-l'Est feront l'objet d'un projet-pilote... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Alain Goupil</p>
Alain Goupil
La Tribune

(SHERBROOKE) Treize municipalités des Cantons-de-l'Est feront l'objet d'un projet-pilote visant à maximiser leur potentiel touristique en misant d'abord et avant tout sur le caractère authentique et unique que représente une visite dans chacune de ces communautés. Les 13 municipalités sélectionnées sont Ayer's Cliff, Bromont, Coaticook, Cookshire-Eaton, Dunham, Eastman, Lambton, Piopolis, Saint-Adrien, Scotstown, Stanstead, Sutton et Waterloo.

Intitulé Coeurs villageois, ce projet expérimental vise à mettre en évidence les atouts naturels, culturels et humains des municipalités, a indiqué Alain Larouche, directeur général de Tourisme Cantons-de-l'Est lors d'une conférence de presse tenue mardi en compagnie des représentants des municipalités concernées. Initialement, Tourisme Cantons-de-l'Est (TCE) espérait obtenir l'adhésion de 10 municipalités, mais la réponse a été plus importante que prévue, a indiqué M. Larouche

«Le but de ce projet n'est pas d'en faire des villages touristiques. C'est d'en faire de belles communautés où il fait bon s'arrêter, parce qu'il existe une symbiose entre les citoyens de ces municipalités, qui y vivent à l'année, et les atouts qu'elles ont à offrir. «

Au même titre que la Toscane attire chaque année des millions de touristes pour sa façon de vivre, Alain Larouche croit que les villages des Cantons-de-l'Est ont le potentiel d'offrir aux visiteurs un «art de vivre» propre à leur coin de pays. Un concept que TCE espère «vendre» à l'échelle internationale.

«À l'heure actuelle, on n'a pas de difficulté à attirer des chroniqueurs touristiques vers Bromont, North Hatley ou Magog. Ce qu'on veut avec Coeurs villageois, c'est leur permettre de découvrir d'autres villages, qui sont bien organisés et qui sont prêts à accueillir les visiteurs en leur présentant leurs atouts.»

Ce projet-pilote, au coût de 300 000 $, est dans la même lignée que d'autres projets mis sur pied par Tourisme Cantons-de-l'Est, tels que Cafés de village, Chefs créateurs, Créateurs de saveurs, etc. et qui sert de liens unificateur entre les villes et villages de la région.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer