Des élèves préparent Un lunch presque parfait

Les participants à Un lunch presque parfait avaient... (La Tribune, Christine Bureau)

Agrandir

Les participants à Un lunch presque parfait avaient deux heures pour préparer un repas pour huit personnes. Les gagnantes de l'équipe des Rose, Andrée Beaulieu, Coralie Ouellette, Sarah Gauthier et Brunante Robert, affirment avoir vécu du « bon » stress. « On a appris plein de trucs. On va peut-être être moins découragées maintenant de cuisiner », ont-elles conclu en souriant.

La Tribune, Christine Bureau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Christine Bureau</p>

(East Angus) C'est une version plus que parfaite de l'émission Un souper presque parfait qui a été servie vendredi à la Polyvalente Louis-Saint-Laurent, où avait lieu la finale de la première édition du concours Un lunch presque parfait. Au menu : stress, sourires... et bonne bouffe!

Les cinq équipes d'apprentis cuisiniers ont épaté les juges par leurs repas sains, équilibrés et surtout bien relevés. Il faut dire qu'ils ont eu le temps de se pratiquer. Les 20 élèves participants ont suivi au cours des dernières semaines cinq ateliers de cuisine offerts par le chef du service traiteur Le Poivron rouge, Jean-Patrice Fournier, un ancien de la Polyvalente Louis-Saint-Laurent. Ils ont également reçu une formation de la part d'un nutritionniste, en plus de visiter le IGA de Cookshire-Eaton en y apprenant quelques trucs pour bien faire l'épicerie.

« Ce qui m'a le plus épatée, c'est de voir l'ouverture des jeunes à tout goûter. Parce que je peux vous dire que Jean-Patrice leur a fait goûter toutes de sortes de choses! Ils avaient hâte de cuisiner à la maison pour essayer ce qu'ils avaient appris », s'enthousiasme la technicienne en loisirs de la Polyvalente Louis-Saint-Laurent, Marie-Claude Labbé.

Ouvert aux élèves de troisième, quatrième et cinquième secondaire, Un lunch presque parfait a recueilli un vif succès. Même si le but avoué du concours était d'inculquer de nouvelles connaissances en cuisine et en nutrition, tout a été pensé pour que l'événement se déroule dans le plaisir et donne le goût aux élèves de se mettre aux fourneaux.

Lors de la finale, les élèves étaient notamment appelés à juger le travail des autres équipes en leur attribuant des notes sur des assiettes, à l'image de l'émission Un souper presque parfait. L'animateur André Ducharme s'est même joint au dévoilement des résultats, en envoyant une vidéo où il félicitait avec humour tous les apprentis cuisiniers.

« C'est une expérience où tu en sors grandie [...]. Je recommencerais n'importe quand; demain, ce soir ou dans la minute qui suit. J'ai vraiment aimé ça! » a lancé à la fin une participante de l'équipe des Jaune. Mais comme dans tout concours, il a fallu déterminer une équipe gagnante et ce sont finalement les plats concoctés par l'équipe des Rose qui ont remporté la faveur des juges et des participants.

Avis aux gourmands : leur coquille farcie au poulet et au fromage ricotta, leur salade de betteraves, pacanes grillées et fromage de chèvre et leur mousse aux framboises se retrouveront sur le menu de la cafétéria de la Polyvalente.

Et alors qu'une deuxième édition d'Un lunch presque parfait est en préparation, ceux qui ont envie de suivre les aventures de la première brigade pourront le faire sur MAtv, qui a envoyé une équipe filmer le déroulement du concours. Des élèves de la Polyvalente Louis-Saint-Laurent ont d'ailleurs pu jouer les apprentis caméramans pour l'occasion. À voir les lundis à 17 h sur MAtv et à 13 h sur Axion, dès le 26 janvier pendant trois épisodes. En rediffusion jusqu'au 23 mars.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer