Graymont a l'accord de la MRC pour son projet de haldes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Christine Bureau</p>

(Cookshire-Eaton) Le règlement modifiant l'affectation extraction de la MRC du Haut-Saint-François a été adopté hier soir par le conseil des maires, sous recommandation du conseil d'administration de la MRC.

Le nouveau règlement permettra à la compagnie Graymont de poursuivre le développement de deux nouveaux sites d'empilement de pierres à Dudswell, dont un situé à 1,1 kilomètre du lac d'Argent.

Également présente, l'aménagiste de la MRC, Nathalie Laberge, a résumé la consultation publique tenue la semaine dernière à Dudswell.

«Ça s'est très bien passé. Il n'y a pas eu de gens vraiment opposés au règlement, mais plutôt des gens inquiets», a-t-elle laissé savoir. Parmi les inquiétudes soulevées, nommons le bruit, le visuel et le fait que le règlement ne prévoit pas de fonds de réhabilitation en cas de faillite de la compagnie.

La plus grosse inquiétude des citoyens est liée à l'emplacement du lot numéro deux, près du bassin versant du lac d'Argent. Ce sera au ministère de l'Environnement d'étudier ce dossier, a émis Nicole Robert avant de recommander l'adoption du règlement.

La mise sur pied d'un comité de vigilance, composé de citoyens neutres, ainsi que d'un comité technique, composé de représentants de Graymont, de la MRC et de la municipalité, a également été recommandée. Le mandat du comité technique, qui siègera dès ce printemps, sera de tenter de trouver une alternative aux empilements de pierres, a confirmé Mme Laberge.

Le règlement se limite à l'affectation extraction, et ne concerne donc pas les autres sablières et carrières de la MRC. Le ministère des Affaires municipales a 60 jours pour en faire l'étude et donner son approbation à la MRC.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer