Magog conserve le Derby d'attelage

La mairesse de Magog, Vicki May Hamm, agit... (La Tribune, Jean-François Gagnon)

Agrandir

La mairesse de Magog, Vicki May Hamm, agit à titre de présidente d'honneur de la huitième édition du Derby de Magog. Pour sa part, Serge Martineau est président de l'événement.

La Tribune, Jean-François Gagnon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(MAGOG) Malgré les difficultés rencontrées lors de l'édition 2014, les organisateurs du Derby d'attelage de Magog ont décidé de ne pas déménager leur événement dans une autre ville. Ils en sont d'ailleurs présentement à compléter les préparatifs avant la prochaine édition, qui aura lieu les 23, 24 et 25 janvier au Club Aramis.

L'an dernier, uniquement 2000 personnes ont assisté au Derby de Magog. L'événement avait pourtant attiré plus de 5000 personnes à quelques reprises durant les années précédentes.

La faible assistance l'an dernier a fait mal à l'événement, qui avait dépensé d'importantes sommes pour publiciser ses activités. Selon les organisateurs, des températures anormalement froides pour la saison ont encouragé le public à rester à la maison au moment où l'édition 2014 battait son plein.

Président du Derby de Magog, Serge Martineau confie que le rendez-vous annuel est en période de restructuration. Il semble croire que son organisation se trouve sur la bonne voie à l'heure actuelle.

Entre autres, M. Martineau se montre heureux de la participation financière de la Ville de Magog à la relance du Derby de Magog. La municipalité a accepté de verser 5000 à l'organisation cette année. «On avait jamais eu d'argent de sa part. C'est plaisant», note-t-il.

La mairesse de Magog, Vicki May Hamm, affirme que sa municipalité avait été informée des difficultés que vivait l'organisation. «On s'est dit qu'on ne pouvait pas se permettre de perdre le Derby. C'est important de garder cet événement chez nous. C'est une belle activité familiale. Les gens aiment voir des chevaux», soutient celle qui agit à titre de présidente d'honneur de la compétition.

Mme Hamm loue par ailleurs le travail du conseiller municipal Jean-Guy Gingras, qui a offert son aide aux organisateurs. «Il a effectué un travail extraordinaire. Il a fait beaucoup plus que ce qui lui était demandé dans ce dossier», affirme-t-elle.

Des dizaines de concurrents d'un peu partout en province sont attendus à la huitième édition du Derby de Magog. Plusieurs courses de chevaux de selle et d'attelages se dérouleront à cette occasion. Les finales sont prévues le 25 janvier en après-midi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer