Magog: deux guichets automatiques seront bientôt retirés

Les deux guichets automatiques que possède la Caisse Desjardins du... (La Tribune, Jean-François Gagnon)

Agrandir

La Tribune, Jean-François Gagnon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(MAGOG) Les deux guichets automatiques que possède la Caisse Desjardins du Lac-Memphrémagog dans le secteur de la rue Saint-David à Magog, à un jet de pierre de la Bibliothèque Memphrémagog, seront retirés à brève échéance.

Il y a quelques années, la Caisse du Lac-Memphrémagog a fermé la succursale qu'elle exploitait en bordure de la rue St-David. Elle aurait souhaité procéder au retrait des deux guichets automatiques à cette époque, mais les protestations de plusieurs membres l'avaient incitée à les maintenir en place.

La clientèle n'aura plus accès aux deux guichets à compter du 17 février prochain. Les 12 autres guichets automatiques de la Caisse du Lac-Memphrémagog, qui sont répartis à travers la MRC de Memphrémagog, demeureront cependant accessibles.

«La Caisse demeure l'institution la plus accessible physiquement sur le territoire de la MRC de Memphrémagog», fait valoir Émilie Cottineau, conseillère en coopération et en communications pour l'institution financière.

Mme Cottineau explique que les habitudes des membres ont changé au fil des ans. L'utilisation des deux guichets de la rue Saint-David ne justifierait par qu'on les conserve à cet endroit. «Nous faisons face à une diminution significative du nombre de transactions sur place», affirme-t-elle.

Selon la conseillère en coopération et en communications, uniquement 216 des 34400 membres de la Caisse du Lac-Memphrémagog utiliseraient exclusivement ces deux appareils, qui ne peuvent évidemment fournir tous les services dont les gens ont habituellement besoin.

Pour démontrer que le retrait de ces appareils n'est pas dramatique, Émilie Cottineau souligne que le siège social et le point de services de la rue Sherbrooke sont tous deux situés à moins de trois kilomètres du lieu où on les retrouve.

«Il est possible que des membres soient déçus par notre décision. On va écouter les gens. C'est normal d'avoir un certain attachement. On peut comprendre. On sera là pour accompagner les membres dans ce changement.»

Notons que la Caisse du Lac-Memphrémagog a fermé le point de services qu'elle possédait à Ste-Catherine-de-Hatley le 31 décembre dernier. L'institution financière a aussi mis fin aux activités de sa succursale de Beebe au cours des derniers mois.

«Les centres de services que nous conservons devraient être stables. Mais nous sommes forcés de nous adapter constamment. Notre offre est établie en fonction des besoins existants.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer