Un ancien tennisman a besoin de 80 000 $ pour une opération aux É-U

Sébastien Jacques a connu des succès retentissants sur... (La Tribune, Jean-François Gagnon)

Agrandir

Sébastien Jacques a connu des succès retentissants sur les courts de tennis avant de commencer à souffrir de problèmes de santé importants il y a quelques années. On l'aperçoit ici en compagnie de Ronald O. Maheu, qui a décidé de l'aider à amasser les 80 000 $ dont il a besoin pour subir l'opération qui pourrait lui redonner la santé.

La Tribune, Jean-François Gagnon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) Désireux de retrouver une vie plus normale, l'ancien tennisman Sébastien Jacques a pris la décision d'aller se faire opérer aux États-Unis. Mais, puisque l'opération espérée coûte plusieurs dizaines de milliers de dollars, le Magogois demande au public de l'aider.

Aujourd'hui âgé de 26 ans, Sébastien Jacques a connu beaucoup de succès dans le monde du tennis quand il était plus jeune. Il a notamment été classé premier joueur au Canada en simple alors qu'il évoluait chez les 18 ans et moins. Il a mérité une bourse d'études à l'université Virginia Tech et a intégré le circuit universitaire américain.

Le Magogois était promis à un bel avenir lorsqu'il a commencé à éprouver des ennuis de santé il y a quatre ans. Les premiers symptômes sont apparus sur les courts de tennis, mais toute sa vie a rapidement été affectée.

Sébastien Jacques affirme ressentir une pression constante à la tête, souffrir d'étourdissements, avoir une faible capacité à se concentrer et être fatigué au moindre effort physique.

« Par exemple, au bout de 20 à 30 minutes de marche, ça me demande un grand effort pour continuer », confie le jeune homme, assurant qu'il n'ambitionne pas de redevenir un joueur de tennis de haut calibre.

Au fil des ans, il a consulté de nombreux médecins. Ces derniers n'auraient découvert qu'une seule chose d'anormale chez lui. Il s'agit d'un kyste de plus de deux centimètres présent dans le secteur de sa glande pinéale.

«Avec sa technique chirurgicale et endoscopique ainsi que son expérience, le risque de complications est minime.»


Le jeune homme aurait voulu dénicher un médecin au Québec qui aurait accepté de lui retirer son kyste au cerveau. Mais il en a été incapable. « Ici, ils n'ont pas le goût de prendre le risque de faire cette opération. On m'invite à apprendre à vivre avec mes limites. Mais j'ai simplement l'impression de survivre actuellement. J'aimerais pouvoir me sentir utile à nouveau. On dirait que j'ai 90 ans. »Un espoirAprès des recherches, Sébastien Jacques a trouvé un médecin en Californie, aux États-Unis, qui procède régulièrement à des opérations semblables à celle dont il aurait besoin. « Avec sa technique chirurgicale et endoscopique ainsi que son expérience, le risque de complications est minime », soutient le Magogois.

Trois hommes bien connus dans la région de Magog, Ronald O. Maheu, Robert Benoit et Yves Grandmaison, ont accepté de recueillir des fonds pour permettre à cet ancien athlète de pointe d'obtenir l'opération souhaitée.

Environ 25 000 $ ont été amassés jusqu'à présent, mais il en faudrait quelque 80 000 $. M. Maheu espère que l'objectif fixé sera atteint au plus tard dans deux semaines. « La population de Magog est généreuse et, en plus, c'est un petit gars de chez nous qui est un modèle pour la jeunesse », note l'homme d'affaires et grand bénévole.

Les personnes qui seraient intéressées à faire un don sont invitées à envoyer un chèque libellé au nom des Chevaliers de Colomb conseil 2383 à l'adresse suivante : 95 Merry Nord, Magog, Québec, J1X 2E7. Prière d'inscrire sur le chèque que la somme est offerte pour aider Sébastien Jacques.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer