Fermeture des magasins Végétarien: désolation au Centre-du-Québec

La fermeture annoncée des marches Végétarien de Victoriaville et de... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré)

Agrandir

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Yanick Poisson
La Tribune

(Victoriaville) La fermeture annoncée des marches Végétarien de Victoriaville et de Drummondville a semé la consternation chez les employés mis à pied et au sein de la population en général.

Les gens rencontrés aux abords du commerce se sont dits déçus de la tournure des événements. Ils accusent sans hésiter l'apparition de magasins à grande surface, notamment à Drummondville, de faire de la concurrence déloyale.

« La venue d'un Costco à Drummondville a certainement donné un dur coup aux commerces comme le Végétarien. C'est un magasin qui draine beaucoup de consommateurs », affirme Pascale Lemire.

Les réseaux sociaux se sont également enflammés à la suite de l'annonce de la nouvelle.

Plusieurs ont eu une pensée pour les quelque 70 travailleurs qui devront se trouver un nouvel emploi au cours des prochaines semaines.

D'autres se sont plaints de la disparition d'un marché qui favorisait la promotion et la distribution de produits régionaux.

Curieusement, plusieurs se sont dits déçus d'apprendre une telle nouvelle, mais ont confié ne se rendre que très rarement au Végétarien.

Problème de gestion?

Un employé du magasin de Drummondville, qui désire préserver l'anonymat, a montré du doigt une gestion discutable afin d'expliquer l'échec des marchés Végétarien. Selon lui, les dirigeants ont tenté de se diversifier en laissant de côté la mission première de l'entreprise.

« C'était rendu qu'on vendait un peu n'importe quoi. Nous n'étions plus spécialisés comme au début. En affaires, il est important d'avoir sa niche et nous ne l'avions plus, nous étions devenus une petite épicerie », blâme-t-il.

Les marchés de Victoriaville et Drummondville sont entrés en période de liquidation, offrant la majorité de leurs marchandises à prix réduit. Cet exercice se poursuivra encore quelques jours avant qu'on ne mette officiellement la clé dans la porte.

Par ailleurs, les propriétaires de la section boucherie du Végétarien de Drummondville ont fait part de leur intention de demeurer en activité même après la fermeture du marché.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer