Un temps des Fêtes «très moyen» sur les pentes

Les jours de pluie qui ont marqué le début et la fin du temps des Fêtes n'ont... (Imacom, Maxime Picard)

Agrandir

Imacom, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Sherbrooke) Les jours de pluie qui ont marqué le début et la fin du temps des Fêtes n'ont évidemment pas ravi les exploitants de stations de ski. Le couvert de neige qui s'était accumulé au début du mois de décembre aura toutefois permis à ceux-ci d'avoir de bonnes journées au milieu des vacances.

« Ça se termine un peu comme ç'a commencé : sous la pluie. Mais entre les deux c'était très bien », résumait hier le directeur général de la station de ski du mont Orford, Luc Chapdelaine. « On a eu une bonne clientèle, les gens se sont bien amusés, on a pu augmenter notre domaine skiable et fabriquer suffisamment de neige pour avoir de belles conditions. »

Comme la nuit de samedi à hier a amené à Orford de 20 à 25 centimètres de neige neuve, la station croit pouvoir offrir au public la presque totalité de son domaine skiable dans les prochains jours. Les cours de groupe commenceront dès le week-end prochain, ce qui contribuera également à remplir les pistes.

« Ça n'aura pas été un très gros temps des Fêtes, c'était moyen il faut l'admettre, mais c'est un tout début de saison. Le froid qu'on va avoir dans prochains jours va nous permettre de compléter l'enneigenement du domaine skiable », poursuit M. Chapdelaine.

Même son de cloche du côté d'Owl's Head. « C'est sûr que ça tentait moins aux gens vu la pluie. Mais ça n'a pas été si pire que ça. Si on oublie les journées de pluie, c'était sensiblement pareil aux autres années », analyse Diego Nadeau, responsable des communications et du marketing pour la station.

Celui-ci estime que l'absence de patinoires extérieures aura peut-être permis d'amener un peu plus d'amateurs de plein air à la montagne.

Il croit toutefois que la mauvaise presse qu'a obtenue le mont Sutton à la suite d'un glissement de terrain survenu pendant le temps des Fêtes aurait pu inciter quelques skieurs à rester chez eux.

M. Nadeau soutient que les 18 pistes ouvertes à Owl' s Head présentent des conditions agréables lorsqu'il ne pleut pas. « Ce n'est pas glacé sur dessus, ça reste de la neige molle. »

Difficile au mont Bellevue

Au mont Bellevue, on admet que le début de saison a été difficile. « Ce ne seront pas des Fêtes qui vont passer à l'histoire en termes d'achalandage », souligne le directeur des opérations, Robert Blais.

L'enneigement de la montagne n'était pas terminé pour le temps des Fêtes et les glissades sur tubes n'étaient pas ouvertes, précise-t-il.

Il a toutefois été possible de générer beaucoup de neige samedi, une production qui devrait se poursuivre cette semaine. Les glissades devraient donc être ouvertes et l'enneigement de la montagne complété d'ici la fin de la semaine, espère d'ailleurs le directeur.

Le début de saison avait également été difficile à Bellevue l'an dernier à cause du verglas, « mais pas autant », affirme M. Blais.

Le beau mois de février et la relâche avaient permis d'équilibrer la saison. « On mise beaucoup là-dessus », lance-t-il.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer