Le vent souffle pour Boralex en France

Patrick Lemaire, président et chef de la direction... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Patrick Lemaire, président et chef de la direction de Boralex

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Kingsey Falls) L'année 2014 se termine sur une note plutôt positive pour Boralex. L'acquisition d'Enel Green Power France lui permet de devenir le plus important producteur indépendant d'énergie éolienne au pays de nos ancêtres, en plus de lui conférer de nouvelles opportunités de croissance sur le vieux continent.

Enel était effectivement propriétaire de 186 MW de puissance installée en France et d'une dizaine d'autres en construction. L'entente prévoit également l'acquisition d'un vaste portefeuille de 310 MW de projets prospectifs, y compris des projets à un stade avancé qui pourraient ajouter 120 MW, principalement de projets éoliens, à la puissance installée au cours des prochaines années.

«Cette transaction va permettre à Boralex de poursuivre sa croissance en France, nous possédons une bonne équipe d'une quarantaine de personnes là-bas et elle constitue, avec le Canada, notre principal axe de croissance», affirme le président et chef de la direction de l'entreprise de Kingsey Falls, Patrick Lemaire. 2014 fut une année exceptionnelle pour l'entreprise qu'il dirige.

L'homme d'affaires s'attend à une année 2015 beaucoup plus tranquille au cours de laquelle Boralex consolidera ses acquisitions. On prévoit la mise en service d'éoliennes pour une puissance inférieure à 100 MW. Cette année tampon préparera une nouvelle offensive en France, au Canada (principalement au Québec, en Ontario et en Colombie-Britannique) et dans un nouveau marché, au Danemark.

«Nous allons nous concentrer sur l'intégration de cette nouvelle acquisition, puis nous comptons, d'ici quatre ou cinq ans, évaluer la possibilité de développer un parc éolien en mer au large du Danemark. C'est une avenue qui offre beaucoup de possibilités», ajoute-t-il.

Le cours de l'action de Boralex à la bourse de Toronto a pris beaucoup de valeur au cours de la dernière année, passant de 10,79$ en janvier à 12,94$ à la fin du mois de décembre. Elle a atteint un sommet à 14,09$ en août.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer