Nez rouge va bon train

À quelques jours de la fin des activités pour 2014, l'action ne manque pas pour... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) À quelques jours de la fin des activités pour 2014, l'action ne manque pas pour les bénévoles d'Opération Nez rouge.

À tel point que la coordonnatrice pour la région de Sherbrooke et ses environs croit que l'objectif de 5000 raccompagnements fixé en début de campagne n'est plus qu'une formalité.

«Je suis très convaincue qu'on va atteindre ce cap, soulignait vendredi Stéphanie Hoarau. Il nous reste six nuits et on s'attend encore à de bonnes soirées. Les bénévoles devront être présents. Les gens demeurent en vacances et continuent de faire la fête!»

Mme Hoarau était particulièrement fière de la soirée de Noël, où le nombre de bénévoles a permis de ratisser un secteur plus large et de raccompagner encore plus de gens.

«On n'a pas été débordés et on a bien répondu. On a beaucoup de bénévoles et on est toujours en mesure de répondre à plus de demandes. On a été en mesure de couvrir un secteur plus large et faire un peu plus de kilométrage.»

Malgré les succès des opérations jusqu'à maintenant, la coordonnatrice invite tout de même les gens à garder en tête un plan B afin d'être raccompagnés.

«Nez rouge ne doit pas être la seule et unique option, parce qu'on répond aux demandes en fonction des équipes que nous avons. Les gens peuvent faire appel à un ami, un membre de la famille, un taxi ou dormir sur place. On invite toujours les gens à la prudence», résume Stéphanie Hoarau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer