Inondations : plus de peur que de mal

Les précipitations attendues au cours des derniers jours auront finalement... (IMACOM, René Marquis)

Agrandir

IMACOM, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Les précipitations attendues au cours des derniers jours auront finalement causé plus de peur que de mal dans la région.

Plusieurs craignaient de voir les rivières sortir de leur lit et gâcher les célébrations de Noël. Or, la situation n'a jamais été alarmante, indique le chef aux opérations du Service de protection contre les incendies de Sherbrooke, Lee Hansford. « La rivière Saint-François est demeurée stable, oscillant entre 12 et 14 pieds, au cours des derniers jours et nous n'avons jamais eu à nous inquiéter », a-t-il souligné.

Dans la région de Drummondville, la crue des eaux provoquée par la pluie et la fonte des neiges a nécessité la fermeture du 10e rang entre Saint-Germain et Wickham, près de la rivière Saint-François.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer