Première messe de minuit à la nouvelle église Saint-Philippe

L'église Saint-Philippe de Windsor devrait faire salle comble pour la messe de... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Christine Bureau</p>

(Windsor) L'église Saint-Philippe de Windsor devrait faire salle comble pour la messe de minuit.

« Depuis l'ouverture, il y a eu des messes toutes les fins de semaine et l'église n'est pas remplie, mais presque», se réjouit le curé Gilles Gingras. La semaine dernière, la nouvelle église Saint-Philippe a reçu la bénédiction de l'archevêque de Sherbrooke, Luc Cyr. « On a dû ajouter des chaises », note-t-il.

Même s'il a remarqué que de moins en moins de gens assistent à la messe de minuit, le curé Gingras croit que celle de Windsor sera bien remplie. Il affirme d'ailleurs être « prêt pour le surnombre ». Il faut dire qu'avant l'incendie qui l'a ravagée en mai 2013, l'église Saint-Philippe accueillait 1200 personnes, soit trois fois plus que sa capacité actuelle.

Mais ce n'est pas la taille de l'église qui fait la qualité de ses célébrations. La chorale s'est préparée de « façon particulière » cette année, assure le curé Gingras. Ceux qui arriveront tôt pour la messe de minuit pourront les entendre, puisque les choristes entonneront leurs premiers cantiques dès 23 h, le 24 décembre. Le reste de la célébration sera « festif ». Après tout, c'est la fête de Noël, rappelle-t-il.

Le 24 décembre, une célébration aura également lieu plus tôt en après-midi, à 16 h. Enfin, une messe est prévue le matin du jour de Noël, dès 11 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer