Bon départ dans les stations de ski

Les stations de ski de la région connaissent un bon début de saison, mais tout... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(MAGOG) Les stations de ski de la région connaissent un bon début de saison, mais tout indique qu'elles seront confrontées à un important épisode de pluie juste avant l'une des périodes les plus achalandées sur les pistes. L'ardeur des skieurs en sera-t-elle refroidie?

Directeur général de la station Mont Orford, Luc Chapdelaine affirme que les conditions climatiques ont bien servi les centres de ski de l'Estrie ces dernières semaines. «On a eu une très belle météo», lance-t-il.

Le week-end dernier par exemple, les skieurs et planchistes ont eu droit à du soleil et des températures relativement clémentes.

«L'achalandage pendant la dernière fin de semaine a été au-dessus de ce qu'on a habituellement lors du week-end avant Noël, affirme Luc Chapdelaine. Il faut dire qu'on a reçu quand même pas mal de neige naturelle depuis le début de l'hiver. D'ailleurs, on a déjà ouvert certains de nos sous-bois.»

Hier matin, alors qu'environ 50 pour du domaine skiable était accessible à la station Mont Orford, les skieurs présents au Mont Sutton pouvaient pour leur part s'attaquer à toutes les pistes de la montagne.

«On a un début d'hiver incroyable, envoie Chloé Payen, coordonnatrice aux communications à la station Mont Sutton. Au bas de la montagne, il est jusqu'à maintenant tombé 82 centimètres de neige. Et on en a eu 111 cm au sommet. On ne pouvait pas espérer un meilleur scénario.»

Mme Payen ajoute que le Mont Sutton vend également des abonnements de saison à un bon rythme en ce moment. «Disons qu'on est optimiste à long terme pour cet hiver», confie-t-elle.

Au mont Bellevue, le directeur des opérations, Robert Blais, se montre aussi encouragé par les ventes d'abonnements saisonniers. «À pareille date l'an dernier, nos ventes étaient inférieures», confie-t-il.

La suite

La situation se corsera toutefois au cours des prochaines heures pour les stations de ski, puisqu'on prévoit des températures au-dessus de zéro et des précipitations sous forme de pluie à compter d'aujourd'hui.

«On va commencer par attendre que la pluie annoncée tombe. Au besoin, si les précipitations sont très abondantes, on fera peut-être le choix de ne pas ouvrir une journée. Mais, pour le moment, j'ai espoir que les pistes ne seront pas trop endommagées et que les conditions seront à nouveau bonnes pour les skieurs à partir du 27 décembre», fait valoir M. Chapdelaine.

«Bellevue est une montagne assez petite, mentionne pour sa part Robert Blais. Ça nous donne un avantage, car c'est plus facile de remettre les pistes en état après un épisode pluvieux. Les gens commencent à le savoir, donc je ne crains pas l'impact de la pluie sur l'achalandage dans les jours qui suivront Noël.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer