Un centre de santé bientôt à Ayer's Cliff

Jean Richard... (Archives La Tribune)

Agrandir

Jean Richard

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) Devant répondre à des besoins existant dans le secteur d'Ayer's Cliff, le Centre de santé de la vallée Massawippi ouvrira normalement ses portes en février ou mars.

Une coopérative de solidarité formée cette année se trouve derrière ce projet de centre de santé. Elle compte plus de 700 membres et a reçu l'appui financier de différentes organisations du milieu, dont quelques municipalités.

Vice-président de la Coopérative de solidarité du Centre de santé de la vallée Massawippi, Jean Richard indique que son organisation ne souhaitait pas procéder à l'ouverture de la clinique avant d'avoir recruté des médecins.

« D'autres centres de santé ont ouvert, dans les dernières années, avec seulement une infirmière au début, souligne M. Richard. Mais ça n'a pas donné de bons résultats. C'est beaucoup demander à une infirmière de travailler sans pouvoir se référer à un médecin. »

La coopérative a déjà convaincu une médecin à Sherbrooke de lui offrir une journée de travail par semaine. Cette dernière a cependant demandé à ce qu'un confrère ou une consoeur grimpe à bord avant l'ouverture.

« Il y a présentement un médecin de la région qui réfléchit à la possibilité de venir nous rejoindre. On attend sa réponse à court terme », indique Jean Richard.

Si M. Richard se montre optimiste quant à la suite des choses, il reconnaît que les réformes qui pourraient toucher les médecins québécois sous peu créent un climat qui ne favorise pas le recrutement.

Cela dit, des entrevues ont été menées par la coopérative pour combler d'autres postes, dont celui d'infirmière. Des embauches sont à prévoir prochainement.

De plus, les locaux devant accueillir le Centre de santé de la vallée Massawippi sont presque prêts à recevoir le personnel et la clientèle. « Il nous reste seulement à faire de la peinture et à placer les équipements », note Jean Richard.

Des besoins

D'après le vice-président de la jeune coopérative, il existe de réels besoins en matière de soins de santé à Ayer's Cliff et dans plusieurs municipalités autour.

« Un médecin pratiquant à North Hatley a récemment annoncé qu'il prendra sa retraite. Ça créé un contexte particulier. On pense qu'il y a nettement un besoin. On est au centre d'une dizaine de municipalités et on aimerait pouvoir toutes les desservir. »

La municipalité d'Ayer's Cliff, les entreprises Everest et Wulftec ainsi que le Centre local de développement de la MRC de Memphrémagog ont tous accordé un soutien financier à la coopérative, qui a jusqu'à présent amassé plus de 200 000 $ en contributions diverses.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer